Le 7 mai prochain sortira « le débarquement » un reportage de Lefranc qui fait suite au « mur de l’Atlantique ». Les auteurs, Olivier Weinberg et Isabelle Bournier, ont très gentiment répondu aux questions de l’envoyé spécial d’Alix mag’, Serge Zenatti.

Olivier Weinberg

08

Ernest et Célestine

Pour débuter cet entretien, pouvez-vous nous parler de votre travail sur Ernest et Célestine,ce dessin animé aux multiples récompenses?

J'ai réalisé une bonne partie des décors layout, c'est à dire que je dessinais et  construisais au crayonné sur papier, les décors pour chaque plan, un peu comme Bob De  Moor sur "Le Lac au Requins" !
Lorsqu'on voit les illustrations originales de Gabrielle Vincent, les décors sont quelquefois à peine suggérés.  Pour arriver à un tel résultat, paradoxalement, ils devaient être construits d'une manière très rigoureuse, assez réaliste, à la manière de Jaques Martin !  Parfois avec des points de fuite à 2 ou 3 mètres de distance ! C'était assez drôle de poser les dessins par terre et de prendre des énormes lattes pour  tirer les points de fuite !
Une fois le décor crayonné, une personne l'encrait à la plume, au brou de noix sur un papier aquarelle, grâce à une table lumineuse. C'était une étape assez cruciale: c'est à ce moment que l'encreur choisissait quels traits il devait encrer, pour s'approcher le plus du style de Gabrielle Vincent.

01

Quels sont les sentiments lorsqu'un film auquel on a participé reçoit tant de récompenses ?

Il a eu de nombreux prix et continue à en recevoir ! Le film a notamment reçu le "César" 2013 du meilleur film d'animation,le "Magritte" 2014 du meilleur film, fut nommé aux "Oscars" cette année......Lorsqu'on travaille sur un projet, on ne se rend pas compte des répercussions qu'il pourrait avoir. On pense  simplement que ce sera un beau film........Bien que je ne fûs pas le seul à travailler dessus, j'ai eu tout de même un peu de fierté pour le César et la
nomination aux Oscars ! Je me suis dit: "il y a un peu de moi dans ce film......!".

             Les reportages de Lefranc: le débarquement

Ce nouvel album fait suite au mur de l'atlantique, quid de la documentation?

Je me suis basé sur la documentation qui m'avait déjà servie pour "Le Mur de l'Atlantique". J'y ai ajouté quelques livres traitant du Débarquement, notamment une encyclopédie de la Seconde Guerre Mondiale réalisé par Historia.

02

Une partie de la documentation d'Olivier Weinberg


 Est-ce que des films ou des séries tv ont pu également servir  d’inspiration ou de documentations ?

Oui ! J'ai vu, revu et re-revu "Le Jour le plus long", la série "Band of Brothers" et "Il sauver le Soldat Ryan". De très bons films !!!!! (NDA : "Le Jour le plus long", au cinéma à partir du 11 juin)

03


Les textes sont écrits par Isabelle Bournier, pouvez-vous nous en dire plus sur votre collaboration  ?

Isabelle Bournier est directrice culturelle et pédagogique au Mémorial de Caen. Je l'ai connu lorsqu'il fallait remanier un peu les textes du "Mur de l'Atlantique". Elle est ma référence historique ! Lorsqu'un projet de livre se met en place, je lui fait un rapide chemin de fer, où je note les points que je voudrais traiter . Isabelle met alors les textes en place.
Je lui envoie toujours les illustrations pour d'éventuelles corrections ou remarques: il faut que le dessin soit juste au niveau historique !
Elle m'aide aussi pour les documents iconographiques des livres. Je la bombarde de questions, de demandes.....elle est d'une grande patience avec moi !


Sur cet opus , vous avez travaillé avec le coloriste Bruno Wesel. Comment s'est passé cette collaboration ?

Très bien ! Bruno est d'une grande gentillesse ! Il est très rapide et très efficace ! L'illustration historique nécessite une grande rigueur. Je lui avais demandé d'être très  juste au niveau des uniformes et du matériel de guerre. Je lui envoyais des références  pour l'aider ...

int_weinb

En ce qui concerne les décors et les ambiances, je le laissais faire. Je lui indiquais juste si c'était une scène de nuit ou de jour....Pour les illustrations du jour même du Débarquement, je lui précisais la météo du jour et parfois l'heure à laquelle telle ou telle troupe débarquait!

Vous avez dessiné ce voyage à la tablette graphique puis vous l'avez encré de façon traditionnelle sur du papier. Qu’est ce que cette technique a apporté à ton travail ?

Vu l'évolution du travail dans le domaine du dessin animé, je devais m'équiper de ce genre de tablette. Dernièrement, j'ai encore fait des décors pour un dessin animé long-métrage entièrement sur celle- ci ! En ce qui concerne les albums, en général je fais tous les croquis, les recherches et les crayonnés sur la tablette. C'est un gain de temps énorme. J'évite toutes les étapes de photocopie, de montage, de scan traditionnels. Je dessine et modifie directement sur la tablette. Je peux recadrer un décor, modifier les personnages très facilement....Une fois le crayonné terminé, je l'imprime en bleu sur papier à dessin. J'encre ensuite à la plume ou au feutre.....

05

Sur quel projet travaillez-vous en ce moment ?

Je travaille un autre Reportage de Lefranc: "La Bataille des Ardennes", qui doit sortir à la fin de cette année ! Les textes sont toujours d'Isabelle Bournier et les couleurs de Bruno Wesel....c'est une équipe qui fonctionne bien ! Alain Maury avait commencé quelques crayonnés, mais a finalement abandonné le projet. Le comité Martin et Jimmy Van Den Hautte m'ont demandé de reprendre l'album. Ensuite, il y aura certainement d'autres "Reportages" pour Lefranc.....mais rien n'est  encore finalisé.

06

Projet de couverture.

 Comment le passage de témoin c’est fait entre vous et Alain Maury ?

Sans aucun soucis ! Il avait déjà mis en place une bonne partie de la maquette de l'album.  Avec les quelques crayonnés qu'il avait fait, j'ai pu rapidement me mettre sur le projet. Il m'a également donné pas mal de documentations: livres, DVD, maquettes !
Mais le délais étant un peu court pour la réalisation du livre, j'ai tout de même demandé à Yves Plateau de me préparer deux crayonnés.

 Isabelle Bournier

07

Pourriez-vous vous présenter pour nos lecteurs ? 

Je travaille au Mémorial de Caen, un grand musée sur l'histoire du XXe siècle. J'y organise des expositions, des conférences. Je propose aussi beaucoup d'activités pour le public scolaire. Le Mémorial de Caen est un musée très dynamique, toujours en mouvement et ouvert à de nombreux projets. Pendant le week end et les vacances, je suis auteur jeunesse chez Casterman où j'écris des docus historiques pour les ados. Chez Casterman, Ouest- France et autres éditeurs, j'ai publié une quinzaine de livres parmi lesquels "Des Hommes dans la Grande Guerre" illustré par Tardi, "Des Hommes dans la Guerre d'Algérie" avec Jacques Ferrandez et ne va pas tarder à sortir "Les Hommes du Jour J" avec Philippe Jarbinet.

airboneferrandez

 Comment se passe une collaboration à distance avec un auteur de BD ?

"A distance", c'est le mot qui convient. Je n'ai rencontré Olivier Weinberg qu'une seule fois, à Bayeux, il y a deux ans, quand il est venu signer "Les reportages de Lefranc. Le Mur de l'Atlantique".. En ce qui me concerne, le courant est tout de suite passé et notre collaboration a continué avec un nouveau projet qui va sortir d'ici quelques jours.  C'est un travail d'équipe que je trouve super intéressant : nous construisons ensemble l'architecture de l'album, les grands chapitres, puis j'écris le texte. Lui est au crayon et ce qui est impressionnant c'est de voir les scènes historiques prendre vie. Il faudrait montrer au lecteur les étapes de son travail, c'est fascinant. J'apporte mon aide pour l'iconographie du livre et pour des précisions techniques si besoin. La distance n'est pas auteur. Et ce n'est pas la proximité qui fait la qualité !!! 

 Vous êtes une habituée de ces collaborations, puisque vous avez déjà travaillé avec Jacques Tardi, Jacques Ferrandez mais êtes vous même une lectrice de BD ?
J'ai toujours lu de la BD mais aujourd'hui, je ne lis pratiquement plus que ça et j'ai pas mal de retard à rattraper. Ce que je lis ? Les grandes séries sur fond historique comme "Il était une fois en France", "Murena", "Double Masque"... mais aussi et dans le désordre : Bouncer", "Blast", Gibrat, Prugne, Gipi, Pedrosa, Tardi, Kris, Nury sous toutes ses formes..

Merci, Olivier et Isabelle d'avoir répondu à nos questions ! Les premières pages de l'album sont ici!


Liens internet:
Le jour le plus long
Le mémorial de Caen

Le_d_barquement_a__2_

Scène du débarquement. Les lecteurs de Lefranc reconnaîtront la maison de Mme d'Archambault, dans  "Les enfants du Bunker",là où se passait de drôles de choses pendant l'occupation...