Alix Mag', actualité sur l'oeuvre de l'univers créé par Jacques Martin, le père d' Alix, Lefranc, Jhen, Orion et Loïs.

29 juin 2022

Vintage: Les chroniques de l'auto

Si vous avez apprécié le livre sorti le mois dernier "Les voitures de Lefranc", cette nouvelle chronique est faite pour vous!

Régulièrement, je posterai une chronique de l'auto paru dans le journal Tintin, écrite et dessinée par Jacques Martin à la fin des années 40, début des années 50.

Les parutions ne respecteront pas un ordre chronologique.

Nous débutons par le première chronique publiée le 28 octobre 1948, consacrée à la Tucker. C'est d'ailleurs dans ce numéro du journal Tintin qu'Alix débuta son odyssée...

Capture d’écran 2022-06-29 à 16

Posté par stephane jacquet à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juin 2022

Les Martinades à Molsheim les 10 et 11 septembre

Les EDA se réuniront à Molsheim, en Alsace,  les 10 et 11 septembre, pour visiter l'exposition Jacques Martin et Lefranc.

Cette année, c'est Raymond Larpin l'organisateur et il propose un programme très sympathique. 

Pour plus d'infos, vous pouvez le contacter via le forum de "Lefranc, Alix , Jhen et les autres".

Capture d’écran 2022-06-25 à 10

Magnifique case tirée de "L'arme absolue" de Jacques Martin et Gilles Chaillet

Posté par stephane jacquet à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juin 2022

Sur les traces de "La grande menace"

Grand passionné et collectionneur de l'oeuvre de Jacques Martin, présent lors de notre première Martinade au Haut-Koenigsbourg, Nicolas Kapps est allé enquêté sur les traces de la première planche de "La Grande Menace", à Bâle. 

Soixante dix ans après,  c'est devenue une zone piétonne où juste les fameux tramways verts de Bâle (Traemli) et taxis ont le droit de circuler mais le majestueux Hôtel de Ville (Rathaus Basel) est bien là et ce depuis le XVIème siècle. Les maraîchers de mon village (Village-Neuf) vendent toujours encore leurs fruits et légumes sur la Place depuis 1936 !

Capture d’écran 2022-06-22 à 16

Capture d’écran 2022-06-22 à 16

 

À quelques kilomètres de là se trouve la fameuse douane présente sur la première planche de l'album. C'est devenue une douane volante dans les années 70/80 mais est toujours active aujourd'hui.

douane 1

Capture d’écran 2022-06-22 à 16

 

douane 2

Posté par stephane jacquet à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 juin 2022

Souvenirs de Malbrouck

C´était ce week-end, en Moselle , que Jean et Corinne Pleyers ont dedicacé en compagnie d´Olivier Weinberg.

1655132313392

received_1083418995581788

received_348225407427395

received_421164753004734

received_732377281407873

 

 

 

Posté par stephane jacquet à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 juin 2022

Pleyers et Weinberg à Malbrouck

+++ANNONCE MALBROUCK2022_++++++

Posté par stephane jacquet à 18:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 juin 2022

Narbo martius, une exposition à ne pas manquer !

Marc Azéma ( commissaire des expositions "Alix" à Bram et Périgueux) propose sa nouvelle exposition à Narbo Via,  le musée archéologique de Narbonne, jusqu'au 31 décembre 2022.

Intitulée "Narbo martius, renaissance d'une capitale", cette superbe exposition propose une visite immersive de la Narbonne antique. On rentre littéralement dans la ville. 

Six planches d'Alix ("Alix l'intrépide" et " Le fils du Spartacus") sont exposées, le choix des oeuvres est brillant.

Marc Azéma aimerait , dans un futur proche, et dans le cadre d'une nouvelle exposition autour du héros de Jacques Martin, réaliser une visite immersive et ainsi rentrer dans l'oeuvre d'Alix. Nous pourrions alors nous promener dans  la citadelle de la reine Adréa du "Dernier Spartiate", regarder Rome depuis la célèbre terrasse de la maison d'Alix  ou flaner sur les bords du Nil avec Alix et Enak, près de la propriété qu'Alix a reçu en héritage de son père adoptif Honorus Galla.

Affaire à suivre!...

 

20220519_133703

20220519_124134

20220519_124124

20220519_124555

20220519_124254

20220519_124214

Posté par stephane jacquet à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mai 2022

Régric et Roger Seiter, l'interview

Régric et Roger Seiter nous enchantent avec le nouveau Lefranc, "Le scandale Arès" . Ils répondent aux questions d'Alix Mag' et cerise sur le gâteau, découvrez en exclusivité des images inédites du prochain Lefranc ...et d'Alix!

1

Olivier Weinberg, Roger Seiter et Régric à Strasbourg lors de l'Arès tour. (Photo: Nico)

Roger, vous êtes organisateur de l'exposition Lefranc à Molsheim, scénariste d'Alix, scénariste de Lefranc, vous êtes devenu l'homme fort du comité Martin?!

Roger Seiter: Initiateur de l’exposition, mais organisateur avec la municipalité de Molsheim et Casterman. Disons que je m’investis de plus en plus dans l’univers Martin. Mais ce n’est pas vraiment un hasard. C’est un univers et une œuvre que j’apprécie depuis longtemps. D’abord comme lecteur et aujourd’hui comme auteur repreneur. Je lis Alix et Lefranc depuis les années 60 et j’ai acheté à leur sortie les deux Xan parus au Lombard en 1984 et 1985.

molsheim

La Bugatti type 57 Atalante que Lefranc conduit dans "Le rallye de la route des vins" (Photo Roger Seiter)

Comment est née cette expositions sur les terres qui ont vu naître Jacques Martin?

Roger Seiter: En octobre 2021, Casterman m’a proposé de faire une histoire courte pour l’album « Les Voitures de Lefranc ». Un récit de six à huit pages sur un rallye auquel participe Guy Lefranc. Après réflexion, j’ai proposé une épreuve automobile se déroulant en Alsace pour revenir dans la région natale de Jacques Martin et aux racines de la série Lefranc. Et un rallye en Alsace dans les années implique forcément la marque Bugatti. Ettore Bugatti a fondé son entreprise à Molsheim en 1909 et les Bugatti actuelles sont toujours construites à Molsheim. Dans mon récit, le rallye de la Route des Vins est organisé par Rolland Bugatti et sponsorisé par le Globe. Lefranc y participe en conduisant une Bugatti Atalante. Dans la dernière planche du « Rallye », nous retrouvons Lefranc au château Bugatti à Molsheim. En écrivant cette planche, une idée m’a traversé l’esprit. Je connaissais justement quelqu’un à Molsheim. Jean Engel, l’adjoint à la culture de la ville est un ami de longue date. Je l’ai donc appelé pour lui demander s’il était intéressé par une petite exposition bd dans le cadre des 70 ans de Guy Lefranc. Jean a immédiatement sauté sur l’occasion en m’expliquant que 2022 correspondait également au 75ème anniversaire de la mort d’Ettore Bugatti. Il a proposé d’associer les deux anniversaires. La ville de Molsheim avait déjà prévu un certain nombre de manifestations autour du thème de l’automobile. Ce qui tombait bien puisque l’album sur les voitures de Lefranc abordait le même sujet. Jimmy Van de Hautte est venu à Molsheim le 6 janvier 2022 pour rencontrer les représentants de la municipalité et le projet des différentes expos était lancé. Mais on était déjà bien loin de la modeste exposition que j’avais envisagée au départ. La ville de Molsheim et Casterman ont investi beaucoup d’argent dans ces manifestation et au final, il s’agira de la plus grande exposition consacrée à l’œuvre de Jacques Martin jamais organisée. Les visiteurs y découvriront même la véritable Bugatti Atalante conduite par Lefranc durant le rallye de la routes des vins et bien sûr sa légendaire Alfa Roméo.

Et vous Régric, parlez-nous de ces quelques jours à Molsheim et de l'Arès Tour en Alsace?

Régric : J'ai passé un très bon moment à Molsheim. Les expositions Jacques Martin sont vraiment exceptionnelles en qualité et en quantité. Je crois pouvoir dire que c'est la plus grande exposition jamais organisée sur son œuvre. La municipalité de Molsheim et Casterman ont vraiment mis les petits plats dans les grands à cette occasion. Et puis le partenariat avec la prestigieuse marque automobile Bugatti ajoute encore à l'aspect étonnant de cette manifestation. Mon travail avec Roger Seiter est aussi mis en valeur avec une thématique « Le scandale Arès », « Cuba libre » à l'occasion de la sortie du tirage de luxe aux Editions Caurette et le récit « Le rallye de la route des vins » dédié à l'automobile et à l'Alsace..
Quant aux séances de dédicaces, elles se sont passées de manière parfaite avec beaucoup de monde. Les nouveaux albums recoivent un accueil incroyable ! Ca fait plaisir de pouvoir refaire des séances de dédicace et rencontrer ses lecteurs.

IMG_20220527_155312

Vernissage de l'expostion (Photo Marc Jailloux)

Vous y avez découvert le tirage de tête tant attendu de Cuba libre, n'est-ce pas?

Régric: Oui et il est superbe ! La maquette est très bien faite, le papier est de belle qualité et le format est spectaculaire ! Cela en fait un très bel objet pour les fans-bibliophiles de Lefranc. Il en aura fallu de la patience pour voir ce livre publié puisqu'on en parle depuis 2018 ! Mais enfin, il est là !

Capture d’écran 2022-05-27 à 17

280699419_1257644674977911_5948175032281411359_n

Le tirage de tête de "Cuba Libre"(Photo: Nico)

Roger, "Le scandale Arès" est une adaptation d'un synopsis écrit par Jacques Martin en 2003. Vous avez fortement réécrit l'histoire, tout en y conservant l'esprit . Est ce un challenge , car il ne doit pas être évident de travailler sur un synopsis de quelqu'un d'autre?

Roger Seiter: Le Scandale Arès est l’album anniversaire des 70 ans de Lefranc. Avec le comité, il nous semblait important de proposer aux lecteurs un véritable album hommage. Le comité m’a fait parvenir il y a deux ans le synopsis du « Scandalor ». L’histoire était intéressante et contenait des idées fortes qui méritaient d’être développées. Sur la base du synopsis de Jacques Martin, j’ai donc écrit un scénario que j’ai voulu solide et documenté. L’histoire abordait plusieurs thèmes chers à Jacques. Les injustices et les horreurs de la guerre, l’importance de l’aviation dans les conflits modernes et les inacceptables magouilles politiques de la quatrième république. Martin n’avait pas eu le temps de développer son scénario, mais il en avait parlé à plusieurs reprises et à différentes personnes. Il était évident que cette histoire lui tenait à cœur. Pour cet album, mon travail n’a pas été différent. J’ai fait mes recherches et construit mon scénario comme je le fais d’habitude avant de le soumettre au comité. Cela n’a pas vraiment posé de problème. Le scénario a été rapidement validé et Régric a pu commencer à dessiner les planches.

Capture d’écran 2022-05-27 à 17

"Le scandale Arès"

L'exercice vous a t'il plu? 

Roger Seiter: L’intérêt de ce projet était surtout de reprendre des idées fortes de Martin et d’en faire une belle aventure de Lefranc. De faire un album qui aurait plu à Jacques Martin. Un album qui abordait de thèmes qui lui étaient chers. Il ne faut pas oublier que Pierre Martin, le père de Jacques, était un pilote de chasse et un héros de guerre. Au même titre que Guynemer ou Saint-Exupéry, il a été un pionnier de l’Aéropostale avant de mourir tragiquement en 1932 en pilotant un autogire. Et que Jacques avait été déporté en Allemagne durant la seconde guerre mondiale dans le cadre du STO. Tous ces thèmes : l’aviation, la guerre, l’invasion allemande en 1940, la résistance et la loyauté des uns et la lâcheté des autres, tout cela est présent dans Le Scandale Arès. Ce n’est pas un hasard si Martin tenait autant à ce projet et ça a été un vrai plaisir de le mener à bien. Je pense qu’il aurait apprécié cette aventure de Lefranc.

Régric, quelles ont été vos sources d'inspirations pour créer l'Arès? 

Régric: Je me suis inspiré du Payen 22 créé avant guerre par l'avionneur Nicolas Roland Payen. J'ai choisi cet avion pour sa forme originale et pour l'époque qui coïncidait avec celle du récit. L'Arès est néanmoins un chasseur plus grand et surtout armé.

Capture d’écran 2022-05-27 à 17

L'Arès en plein combat

On sent une véritable maturité dans votre dessin , n'est ce pas?

Régric: Probablement. C'est toujours compliqué d'analyser son propre travail mais je peux dire que je me sens à l'aise sur la série Lefranc. Ceci dit, j'ai toujours dans un coin de ma tête l'idée d'essayer, à chaque album, de monter d'un cran dans la qualité de mon travail. De toute facon, qui n'essaie pas de progresser commence à régresser...

Je tenais à vous féliciter pour les 2 planches se passant pendant la première guerre mondiale. Dans le tirage Canal Bd , on voit que Jacques Martin avait réalisé le découpage de cette séquence ...en 2003, année où vous avez commencé à travailler pour lui sur les ouvrages de l'aviation.  Vous a-t-il parlé à l'époque du Scandalor ? Et pensez-vous que cette idée soit liée dans son esprit avec la création des voyages de Lefranc?

Régric: Jacques Martin m'a parlé du scénario du« Scandalor »après 2003. Je serais incapable de dire si l'idée du flash back en 1918 lui est venue à la suite des albums « Aviation » que j'ai dessinés mais ce n'est pas impossible. En tous cas, les dates concordent !

Capture d’écran 2022-05-27 à 17

"Le scandale Arès"

Pourquoi en avoir changé le titre?  Le titre initial était le Scandalor.

Roger Seiter :C’est une décision du comité Martin. Il trouvait que le titre « Le Scandalor » n’était pas suffisamment clair. 

Roger, nous retrouvons régulièrement dans vos histoires l'inspecteur Renard et Jeanjean. Pourtant, Jacques Martin a créé un bandit passionnant, racé , cruel et élégant que vous ne mettez pas souvent en scène : Axel Borg. 
 Lefranc et Borg ont des relations souvent ambiguës, sont-ils difficiles à mettre en scène?

Roger Seiter: Il est vrai que je n’ai utilisé Borg qu’une seule fois, dans l’Homme Oiseau. Il était présent dans d’autres projets qui n’ont pas été retenu par le comité. Je l’utiliserai très probablement à nouveau dans une prochaine aventure. Borg est un personnage intéressant, mais qui n’a pas forcément sa place dans tous les récits. C’est un aventurier qui peut surtout jouer un rôle dans les fictions pures. Pour moi Lefranc est avant tout un journaliste. Ce n’est ni un aventurier ni un détective privé. Dans mes récits, il apparaît souvent comme le témoin privilégié d’un contexte historique particulier (la révolution cubaine, l’apartheid en Afrique du Sud, la situation géo politique très particulière de l’année 1956 qui pouvait mener à une troisième guerre mondiale, etc …). Dans ces conditions, Fischer, qui est un richissime financier international corrompu et malhonnête, est souvent plus intéressant à utiliser. C’était le cas dans "Cuba Libre" et dans "La Rançon". Tout dépend en réalité des thèmes abordés. Dans le cas du "Scandale Arès" par exemple, le personnage de Borg n’aurait strictement rien apporté à l’histoire. Pas plus que celui de Fischer. D’ailleurs, Martin ne les avait pas prévus dans son pitch.

Un nouveau Lefranc est-il en préparation?

Roger Seiter: Absolument. Le titre sera « Bombes H sur Almería ». L’album s’inspire d’un fait divers réel. Dans les années 60, un bombardier américain explose en plein ciel au-dessus de l’Andalousie au cours d’un ravitaillement en vol. Le monde stupéfait découvre que l’avion transportait quatre bombes H qui tombent au sol et dans la mer. Lefranc, qui est sur place pour des raisons familiales, assiste à la catastrophe et tente de faire son travail de journaliste malgré les autorités qui lui mettent des bâtons dans les roues. Cet album est en cours de réalisation et je suis déjà dans l’écriture du suivant.

284190148_550970703255788_7817044864547757346_n

Planche 2 de " Bombes H sur Almería»


Vous avez écrit une histoire d'Alix, que dessine Marc Jailloux. Pouvez-vous, en exclusivité pour Alix mag', nous dévoiler le titre et la thématique?

Roger Seiter: Effectivement. Marc a commencé à dessiner l’album dont l’écriture est terminée et validée. Le titre sera « Le Bouclier d’Achille ». Nous sommes en – 48 avant JC et l’action se passe en Grèce. César s’apprête à affronter les légions de Pompée à Pharsale. L’album commence dans les ruines du palais d’Ulysse à Ithaque et va nous faire découvrir la sœur de la reine Adréa. Cette dernière informe Alix d’un complot qui menace César. Heureusement qu’Alix et Enak prennent les choses en mains et sauvent in extremis la situation. Cet album est déjà entièrement écrit et à la demande du comité, je suis en train de travailler sur un second scénario d’Alix qui va révéler aux lecteurs un secret bien caché de César.

IMG_20220527_174938

« Le Bouclier d’Achille » de Marc Jailloux et Roger Seiter, avec le retour d'Arbacès.
L'album sortira-t'il pour les 75 ans d'Alix?

Jean Pleyers et  vous êtes les 2 seuls collaborateurs en activité dans l'univers Martin ayant travaillé avec Jacques Martin.Je voudrais revenir sur vos débuts avec le personnage de Lefranc et de votre collaboration avec Jacques Martin.  Pouvez-vous nous raconter comment sont nés « Les voyages de Lefranc » et comment s'est passée votre collaboration avec le Maître ?

Régric: « Les voyages de Lefranc » était en gestation quand j'ai pris contact avec Jacques Martin en 2002. L'aviation et l'automobile étaient ses thèmes favoris pour commencer cette collection didactique. J'ai donc passé un test sur ces deux sujets en dessinant un avion et deux voitures dans un décor. Cela a plu à Jacques Martin et il a choisi de lancer la série « Aviation ». Il m'a fourni pas mal de documentation et j'en ai acqui beaucoup de mon côté aussi. J'ai donc choisi moi-même les avions à représenter et j'ai écrit tous les textes descriptifs et légendes des trois albums. Ma compagne s'est occupé des coloriages, à l'exception des couvertures qui ont été coloriées par Dina Katelyn. Jacques Martin a écrit les préfaces et esquissé les projets de couverture. Il a aussi fait un croquis pour le cul de lampe du premier album.

Je lui envoyais tous mes dessins par fax, d'abord au crayon puis la version encrée. Il me retournait rapidement les corrections et validations. De temps en temps, nous avions une conversation téléphonique, généralement assez longue car il était un raconteur d'histoire dans l'âme. Et c'était toujours passionnant de l'entendre parler de son travail sur Lefranc, Alix ou évoquer ses souvenirs des Studios Hergé. Moi, au bout du fil, je buvais du petit lait ! 

JMartin-Régric

Jacques Martin et Régric lors de la sortie de leur album , "Les voyages de Lefranc"

Posté par stephane jacquet à 18:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 mai 2022

Bon anniversaire, Lefranc!

Il y a 70 ans aujourd'hui, dans le journal de Tintin, les lecteurs découvraient la première planche de "La grande Menace".

En 2018, j´avais demandé à Régric de dessiner un hommage pour les 70 ans d´Alix.  En 2020, pour mon anniversaire (mon âge est d'ailleurs écrit sur le dessin), Marc Jailloux m'avait fait une belle surprise en m'offrant ce dessin. Il avait repris une recherche de Jacques Martin de 1965 que j'aime particulièrement.

Est-ce pour une publicité où pour le quatrième de couverture des albums de Lefranc (1965, c'est l'année où Casterman publie pour la première fois ses aventures) que Jacques Martin a dessiné cette recherche ? Aucune idée...

J'ai décidé, amis lecteurs, de vous le faire partager pour fêter les 70 ans du reporter du Globe!

Vous découvrirez le dessin finalisé de Marc et la recherche du Maître!

 

Document scanné-page-0001

Le dessin de Marc Jailloux

lefranc 70

La recherche de Jacques Martin

Posté par stephane jacquet à 00:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 mai 2022

Les 70 ans de Lefranc, reportage vidéo des DNA

Un reportage vidéo des Dernières nouvelles d'Alsace ,avec Bruno Martin et Simon Casterman.
Cliquez sur l'image pour voir le reportage

Capture d’écran 2022-05-18 à 14

Posté par stephane jacquet à 14:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mai 2022

Roger Seiter, Régric, Marc Jailloux, Olivier Weinberg en dédicace en Alsace

Régric, Marc jailloux, (qui vient de débuter un nouvel Alix sur un scénario de Roger Seiter), et Olivier Weinberg dédicaceront leurs ouvrages pour les féstivités autour des 70 ans de Lefranc.

Capture d’écran 2022-05-15 à 09

 

Mercredi 18 mai:

15h-19h : Dédicace à la Chartreuse de Molsheim.

Auteurs présents: Roger Seiter, Régric, Marc Jailloux, Olivier Weinberg.

 

Vendredi 20 mai:

15h-17h : Dédicace à la librairie d’Obernai "Libr’air" - 14 Rue Dietrich, 67210 Obernai, 

France -+33 3 88 95 04 30 

Auteurs présents: Roger Seiter (sous réserve), Régric, Olivier Weinberg.

 

Samedi 21 mai:

Librairie Canal BD "ça va buller" – 46, Rue du Fossé-des-Tanneurs, 67000 Strasbourg - +33 9 73 23 29 34 cavabullerlib@canalbd.net

10h30-12h30 : Dédicace (sur invitation du libraire).  

15h-18h : Dédicace grand public 

Auteurs présents: Roger Seiter (sous réserve), Régric, Olivier Weinberg.

Posté par stephane jacquet à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]