Alix Mag', actualité sur l'oeuvre de l'univers créé par Jacques Martin, le père d' Alix, Lefranc, Jhen, Orion et Loïs.

31 mars 2020

L'aventurier en libre accès

Dans les années 2000, Casterman éditait et distribuait gratuitement "L'aventurier",que réalisait Christophe Fumeux et quelques Enfants d'Alix. A lire ou à relire, ces témoignages d'une autre époque, où la plupart des auteurs ne font plus partie de l'Univers Martin. On peut aussi découvrir les essais de Régric sur Lefranc.

Vous pouvez les télécharger ci-dessous.

aven

 

AventurierLefranc2007Aventurier

Posté par stephane jacquet à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 mars 2020

Martin et Juillard, une belle collaboration

Ils n'ont travaillé que sur trois albums, mais ces albums ont marqué les lecteurs . C'est en juin 1983 que paraît, dans les pages du journal Circus, édité par les éditions Glénat, "Le pique rouge", une aventure d'Arno, créé par un nouveau tandem, Martin et Juillard. Nous allons ici, raconter la genèse  de cette création, avec des interviews, critiques et articles de l'époque. Nous allons également vous montrer beaucoup de documents graphiques, parfois inédits , ainsi que les éditions différentes des albums et d'autres versants de leur collaboration.

pub arno

Publicité parue en 1984 pour la sortie du Pique Rouge

"Je dois à Jean-Pierre Dionnet de m'avoir fait rencontrer André Juillard...Je fus très vite séduit par la qualité exceptionelle de son dessin " écrivait Jacques Martin dans Avec Alix, et de rajouter dans le fanzine "Synopsis" en septembre 1983: "C'est vraiment un régal de travailler avec un garçon comme Juillard, parce qu'il a un sens extraordinaire de la BD et qu'il me renvoie des planches qui sont irréprochables". Jacques Martin ,qui fourmille d'idées, suggère d'abord à André Juillard une série se passant à l'époque de la Grèce classique (et qui deviendra Orion), avant de se raviser et de proposer une série se déroulant pendant l'épopée napoléonienne. En effet, la série antique aurait pu faire de l'ombre à Alix. Si Jean-Pierre Dionnet (co-créateur de Métal Hurlant ) voulait travailler avec Martin, c'est parce qu'il avait l'idée de créer une nouvelle revue intitulée "Métal Aventures", mais "la création de cette revue a finalement été ajournée" et c'est en juin 1983 que paraît "Le pique rouge" dans les pages du mensuel Circus. Par ailleurs , André Juillard explique dans sa  monographie parue aux éditions Mosquito en 1996: " Dionnet m'avait proposé de dessiner pour les Humanos la version B.D du long métrage d'animation "Les Maîtres du temps", que Giraud-Moebius n'avait pas le temps de réaliser . J'avais fait des essais  et ça se présentait bien, mais dès qu'il a été question de contrat, le flou était de rigueur. J'en avais conservé une certaine méfiance par rapport à la gestion des Humanos, et quand j'en ai parlé avec Jacques Martin, nous avons opté pour Glénat qui faisait d'ailleurs du pied à Martin pour qu'il entre chez lui." Entre-temps, la série a failli aussi être éditée dans un magazine qu'un grand éditeur français projetait de lancer, avec l'aide de Télérama. On peut penser que cet éditeur est Gallimard, qui a co-édité avec Télérama, quelques années plus tard le journal Piranha avec, en avant-première "Le lys et l'ogre", une aventure de Jhen.

pique-rouge-couv-Circus-63_001186 

La première couverture d'Arno

Dès le départ,la collaboration se passe très bien entre les deux auteurs. André Juillard, dans les cahiers de la B.D en 1984 , raconte: "Jacques Martin a une vision à long terme de la série.Je lui ai téléphoné récemment pour savoir si il pouvait déjà m'indiquer le titre du deuxième album, et il m'a communiqué dès le lendemain les 5 titres suivants!Le deuxième épisode se déroulera pendant la campagne d'Egypte et s'intitulera "L'oeil de Kéops". C'est extrêmement flatteur pour moi de collaborer avec Jacques Martin et c'était même un peu intimidant au départ. Des récits comme "La griffe noire" et "Les légions perdues" ont marqué mon enfance et Alix s'est toujours maintenu à un excellent niveau.Aujourd'hui encore, Martin fait partie des meilleurs auteurs de bandes dessinée. Je craignais qu'un grand maître comme lui ne soit assez tatillon envers ses collaborateurs , mais il a l'air satisfait de mon travail et nos relations sont excellentes jusqu'à présent. II découvre mes planches après qu'elles aient été livrées à l'éditeur. Il est vrai que je change très peu de choses par rapport au découpage très précis qu'il m'envoie en même temps que les dialogues. Parfois, quand Martin se montre un peu trop bavard, je suis obligé de faire de petites coupures dans son texte, mais il ne s'en formalise pas." 

couv cbd

Dès 1984, Jacques Martin écrit un article dans les cahiers de la bande dessinée, intitulé: "André Juillard , l'héritier" où il écrit:" ...En découvrant les dessins de Juillard, je songe aussitôt à David, Ingres ou Devéria, et point du tout à une vedette ancienne ou moderne de la bande dessinée".

"Le pique rouge", le premier album du tandem a été salué par la critique lors de sa sortie. Le journal Okapi écrivait à l'époque: " Arno est un nouveau héros de BD promis à un bel avenir car le scénario (à rebondissements) est de Jacques Martin, le "père" d'Alix et Lefranc, et les dessins (superbes), sont d'André Juillard, un jeune dessianteur dont vous entendrez reparler. Un premier album à suivre de près!"

"L'oeil de Kéops" et "Le puits Nubien" sont publiés dans Vécu en 1985 et 1986. Ce diptyque est considéré par de nombreux lecteurs et critiques comme un véritable chef-d'oeuvre.

vecu 0

Vécu n°0

Vécu 2

Vécu n°1 "L'oeil de Kéops"

Vécu 3

Vécu n°19"Le puits Nubien"

Jacques Martin raconte dans le magazine Vécu en 1986:  "Arno est une série qui d'une certaine façon est beaucoup plus "dangereuse" qu'Alix, tout simplement parce qu'elle se situe dans une période historique beaucoup plus proche de la nôtre, donc plus polémique.Arno devait démarrer pendant la Révolution Française. D'un commun accord avec André Juillard, nous avons préféré commencer le périple de notre héros pendant le Directoire. Traiter la Révolution par la B.D. , il nous aurait fallu plus de 20 albums. Ensuite, si l'on aborde ce sujet, on se fait taper par les durs si on est tiède, par les tièdes si on est dur...Avec Bonaparte , on va peut-être se faire "engueuler" par moments...mais c'est moins grave...

Pour moi, comme pour tous les écoliers de France et de Navarre, Bonaparte, pendant longtemps, c'était l'Empereur...Et puis, au fil de mes lectures, mon opinion a évolué. Maintenant, j'ai une optique tout à fait particulière sur le petit Corse. C'est un mélange d'admiration et de rejet. Sous prétexte de brandir le drapeau français, il a fait des choses que je ne peux admettre. Je ne me situe pas comme un partisan de Bonaparte ou un défenseur de Napoléon. Je vais essayer de le montrer tel que je le vois et situer au mieux le personnage dans son contexte historique...". André Juillard , en 1984, ,disait: "Je ne me compte pas parmi ses fervents admirateurs. C'est évidemment un personnage fascinant mais pas vraiment sympathique à mes yeux. Je ne connais pas très bien l'opinion de Martin. J'espère qu'il ne m'entraînera pas dans un panégyrique complet de Napoléon. Il m'a assuré qu'il avait l'attention de rester objectif mais on sait que rien n'est plus difficile. En tout cas, je suis content qu'il ait fait d'Arno un artiste."

A plusieurs reprises dans ses interviews, Jacques Martin fait les louanges du dessin de Juillard, ainsi, dans Vécu en 1986: "Ce qui est merveilleux avec André Juillard, c'est qu'il a par son dessin cette faculté mystérieuse de donner aux rêves une réalité. Avec lui, je me retrouve dans "mes meubles"...En écrivant un scénario, on décrit des images qui quelquefois semblent particulièrement difficiles à dessiner. Or, la magie avec André, c'est qu'il restitue avec un talent époustouflant. Il ajoute à l'histoire quelque chose de fantastique qui n'appartient qu'à lui. Je crois que l'horreur pour un créateur, c'est de dire qu'est-ce que je pourrais bien faire pour plaire au public...Avec Juillard, on oublie qu'il y a des lecteurs, on se raconte des anecdotes, on échange des impressions de lecture, on pratique, pendant l'élaboration d'une aventure d'Arno, une stimulation permanente. Il faut d'abord éprouver du plaisir avant de le communiquer au public..."

IMG-7603

 

Projet non retenu du tome 2

Lors de la sortie du "Puits Nubien", on peut lire dans la presse cette critique du scénariste Rodolphe: ""Attention,,chef-d'oeuvre! Cette formule outrée et grandguignolesque qu'emploient certains critiques de cinéma ou de T.V. trouve ici, en présence du troisième tome d'Arno sa pleine signification! Histoire parfaite, mouvementée, riche, sensible, intelligente, captivante; dessin splendide , souple, élégant, précis, évocateur, racé; et plein accord équilibre entre les deux: dessin qui prolonge le scénario, textes qui renforcent l'impact de l'image! Alors, à quoi bon ergoter sur les appréciations, les scores et les quarts de point! Une seule note: 20 sur 20! Réussite totale, et plaisir de lire (jouissance?) idem!" Jamais critique n'aura été aussi bonne!

Par ailleurs, Martin et Juillard publient en 1985 "Les grandes heures de la Bretagne", chez Ludovic Trihan éditeur. Edité à 750 exemplaires, ce portfolio comporte 7 illustrations couleurs dont 3 de Jacques Martin. Ces dessins avaient été publiés dans le calendrier 1985 "Histoires et légendes de Bretagne" offert par le Crédit Agricole d'Ille et Vilaine. Ce que l'on sait moins,c'est que Jacques Martin avait déjà l'idée de créer la collection des "Voyages" avec André Juillard. En 1985, à l'occasion de l'exposition "Avec Alix", il est invité à une émission de  radio Autun et dit:"Avec mon grand copain Juillard, nous allons aller à Louxor car nous avons un autre projet: illustrer la naissance du Nil , un bouquin qui n'aura rien à voir avec la B.D." Malheureusement, ce projet entre les deux auteurs ne se réalisera pas, et "Le puis Nubien" sera le dernier album de cette magnifique collaboration.

IMG-7602

 

Coffret des Riches heures de Bretagne (dessin de Jacques Martin)

En 1993, Jacques Martin répond à une interview publiée dans la Lettre de Dargaud: "A la fin du troisième tome d'Arno, "Le puits Nubien", André Juillard m'a demandé une interruption de trois ans! Cela m'a beaucoup contrarié car j'étais très attaché à cette série. Ce délai passé, André Juillard ne se manifestant toujours pas, je lui ai posé la question de la poursuite de cette collection. Il m'a répondu que le sujet, et particulièrement le personnage de Bonaparte lui posait des problèmes, surtout avec son entourage! Dès lors, j'ai bien dû considérer la série comme étant sur une voie de garage..."

André Juillard, en 1996 raconte: "Conduire de front deux séries, historiques qui plus est, était lourd...Peut-être y avait-il aussi, dans ma décision de laisser Arno, un problème d'ordre générationnel, les scénarios de Martin étaient très classiques, linéaires et je les recevais huit pages par huit pages, de façon très régulière...(pas comme Charlier qui envoyait demi-planche par demi planche son scénario à Pellerin, qui mit quatre ans à boucler son album...ça, je n'aurais pas pu l'accepter ...) donc régularité avec Jacques Martin, mais un hiatus entre son envie de mettre Napoléon en avant et ma préférence pour un Arno qui ne serait pas un faire-valoir de l'empereur. Nous n'étions pas à cent pour cent sur la même longueur d'onde."

 La collaboration entre les deux auteurs se termine donc avec "Le puits Nubien". Elle aura duré le temps de trois albums... mais quels albums!

La série Arno a continué avec Jacques Denoël au dessin . Lors de la réalisation de "18 Brumaire", Jacques Martin disait: "Jacques Denoël s'efforce de réaliser le quatrième tome, non sans difficultés, parce qu'il est bien délicat de succéder au talentueux Juillard.

Les bonus 

Pour commencer, je vous propose le texte écrit par Jacques Martin, pour les cahiers de la B.D paru en 1984. Puis, variations sur les albums, avec les différentes éditions, des planches et dessins inédits! Bonne visite!

IMG-7574

IMG-7576

L'héritier, texte de Jacques Martin paru dans les cahiers de la B.D en 1984

arno en pied

Détail du projet finalisé de cul-de-lampe pour "Le pique rouge" 

IMG-7572

Portrait d'Arno au crayon , à la manière de Ingres

Le Pique Rouge

le pique rouge 1

Première édition

le pique 2 

Tirage de tête , collection "Trait pour trait"

IMG-7594 

Le livre de poche

orig pic

Détail d'une planche originale du Pique Rouge

L'oeil de Kéops

l'oeil

 

dedi

trait

 

traitk

 

Tirage de tête de la collection "Trait pour trait" avec la sérigraphie et la signature des auteurs

orig oeil

 

Détail d'une planche originale de "L'oeil de Kéops"
Le puits Nubien

nub2

 

102023855

Le texte de la planche 29 de Jacques Martin pour "Le puits Nubien".

102023897

 

Story-board de la planche 29 du "Puits Nubien" par Jacques Martin

102023916

La planche 29 du "Puits Nubien" dessinée par Juillard

inté

L'intégrale 

IMG-7601

Les grandes heures de Bretagne

IMG-7606

Détail du desssin de couverture de Bulles Dingues 19

Remerciements à Olivier le Duault, Raymond Larpin, Marc Jailloux et Patrick Gaumer.

What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail

Posté par stephane jacquet à 16:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 mars 2020

Décès d'Erwin Drèze

C'est avec tristesse que nous apprenons la mort d'Erwin Drèze, à l'âge de 60 ans.

Pour l'Univers Martin, Erwin Drèze a travaillé sur les autos et décors des albums de Lefranc, en compagnie d' André Taymans, avec qui il était ami depuis plus de 30 ans. "Le Maître de l'atome", "Londres en péril" et "Le châtiment" sont les albums sur lesquels les deux auteurs ont collaboré.

Il a realisé également le "Voyage d'Alix" sur la Chine, paru en 2008.

En hommage, voici quelques dessins d'Erwin Drèze.

Lefranc (images tirées du tirage de tête "Le châtiment, paru chez Bd Must en 2010).

Dreze8 

Couverture du tirage de tête

Dreze 4 

"Le maître de l'atome" 

Dreze 5

Dreze 6

Dreze 3 

"Le Maître de l'atome"

Dreze 7

Les Voyages d'Alix: La Chine

Dreze 1

Estampe numérotée pour le Voyage d'Alix

Dreze 2

Extrait du voyage d'Alix, "La chine".

What do you want to do ?
New mail

Posté par stephane jacquet à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 mars 2020

Jhen et Alix Senator reportés

Frédérique Martin m'apprend que "La forêt carnivore" et "Le conquérant" sont reportés à une date ulterieure.

Capture asjhen

Posté par stephane jacquet à 21:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

14 mars 2020

L'espace Richaud à Versailles fermé pour cause du coronavirus

Olivier le Duault m'apprend que l'espace Richaud, à Versailles où se déroule l'expo Alix est fermé.

9d14a15a-3dff-4314-98b2-9619a985f174

 

 

What do you want to do ?
New mail

Posté par stephane jacquet à 16:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

08 mars 2020

Le catalogue de l’expo Jailloux

Après avoir visité l’expo Alix, vos pas vous conduiront sans doute voir cette jolie rétrospective de Marc Jailloux à la Fontaine dans le quartier Saint-Louis de Versailles.
Peut-être vous laisserez-vous tenter par ces jolies planches d’Orion, de St Pierre où d'Alix.
Vous pouvez également demander le catalogue de l’expo en PDF à cette adresse: gpahlawan@wanadoo.fr
La Fontaine - Carrés Saint-Louis, - 61 bis rue royale - Versailles du 19 février au 19 avril 2020 
Du mardi au samedi de 14h00 à 19h00.

761E120A-3829-49BD-A305-F3841D279618

Posté par stephane jacquet à 09:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 mars 2020

Les héros de papier ne meurent jamais

Le film sur la vie de Jacques Martin enfin  en ligne. 

Les heros de papier ne meurent jamais - 2007

Posté par stephane jacquet à 17:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 février 2020

Terminée!

La collection Lefranc parue chez Hachette est terminée. On peut saluer ici les excellents dossiers écrits par les journalistes Didier Pasamonik et Charles-Louis Detournay, qui ont su , album après album, rentrer dans les coulisses de la création de la série, et  aussi,en marge des albums, raconter l'histoire du XXe siècle.

Par ailleurs, l'autre très belle collection Alix parue en 2018 en Belgique et publiée par le quotidien "Le Soir", sera peut-être être publiée en France...A suivre, je vous tiendrai au courant...

IMG-7501 (1)

IMG-7502

What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail

Posté par stephane jacquet à 14:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 février 2020

Alix à Versailles, les photos

Depuis une semaine, l'expo Alix à Versailles bat son plein et nombreux sont les visiteurs a admiré les planches du Maître. L'exposition est la même que celle présentée à Angoulême et Bruxelles, avec une petite différence toutefois, les albums d'Alix et les planches des repreneurs sont aussi exposées, et c'est tout à fait légitime, car ils font partie de l'Histoire d'Alix. 

Les EDA visiteront l’expo le samedi 21 mars, n’hesitez pas à nous rejoindre!

Un reportage photo de Frédérique Martin.

IMG_20200218_135309 (1)

 

IMG_20200218_140159 (2)

IMG_20200218_135918

 

 

IMG_20200218_140426 

La mythique première planche des "Légions perdues".

IMG_20200218_140533

IMG_20200218_140641

IMG_20200218_141507

Une avant-première: une planche de "La forêt carnivore", le prochain Alix Senator, dessin de Thierry Démaret

IMG_20200218_143611

IMG_20200218_143620

IMG_20200218_151844

IMG_20200218_153857

IMG_20200218_141718 (1)

La très belle première planche des "Hélvètes " de Marc Jailloux

IMG_20200218_162346 (1)

 

"Le tombeau Etrusque" 

 

What do you want to do ?
New mail

Posté par stephane jacquet à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 février 2020

Marc Jailloux en dédicace à Versailles

Marc Jailloux dédicacera ce samedi de 14 à 18 heures à Versailles dans les Carrés St Louis et dimanche à l'expo Alix où une rencontre dédicace , en compagnie de Mathieu Breda aura lieu à l'expo Alix à l'espace Richaud , de 15 heures à 17 heures. 

86817005_10222772707814137_8837886120604729344_o

 

What do you want to do ?
New mail

Posté par stephane jacquet à 18:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]