Après Valérie Mangin, Alix Mag' est heureux de recevoir le dessinateur d'Alix Sénator, Thierry Demarez.

Une interview signée Serge Zenatti.

DSCN2654

Thierry Demarez dans son atelier, travaillant sur une planche d'Alix.

Serge Zenatti: Bonjour Thierry, pourriez-vous nous  parler de votre parcours atypique pour  un dessinateur BD ?

Thierry Démarez:  Bonjour , j' ai d' abord une formation  Beaux-arts , puis , de maquettiste volume en architecture et prototypes ;  le hasard m' a conduit vers un atelier de décor forain où j' ai pu , en parallèle , démarrer ma carrière d'auteur comme coloriste pour diverses maisons d'édition . Puis , j'ai intégré un centre de formation de peintre en décor , qui m' a permis de devenir assistant du chef de formation  pendant deux ans ; cela m'a ouvert les portes de l'Opéra Bastille et de la Comédie Française comme décorateur pendant plus de 11 ans pour enfin devenir chef d' atelier ; et parallèlement  à tout cela , j'ai réalisé mes  albums . Aujourd'hui , je m' y consacre  à  plein temps .

interview_demarez_1

Rome sous la pluie. Premier projet.

Vous avez déjà réalisé une dizaine d’albums, pourriez- nous en dire plus  sur votre style et ses influences ?

  Mes influences restent classiques et réalistes . Contrairement à beaucoup d' auteurs d' aujourd'hui ,je ne suis pas passé par la case Manga ou Comics , même si j' apprécie ces genres ; mais je ne les ai pas pas intégrés à mon style que j' adapte en fonction du scénario ; ainsi , un récit de SF comme le Dernier Troyen ne sera pas traité de la même façon qu' un récit médiéval fantastique comme  Marie des Dragons .

Marie_des_dragons

Marie des dragons (Demarez/Ange/ed. Soleil)

Comment est née votre collaboration  avec Valérie Mangin ?

Je connaissais Denis Bajram par le biais des fanzines ; puis, nous nous sommes perdus de vue un moment, pour le retrouver  à l'occasion d' un festival . Valérie , qui l' accompagnait , cherchait un  dessinateur pour le Dernier Troyen et tout est parti de là .

alix_essai_1

C'est sur Alix Mag' que les lecteurs ont découvert pour la première fois Alix Sénator.

Alix Senator est d’une veine graphique  proche de Murena (incontestable succès de  la BD antique depuis une dizaine d’années).  Est-ce une façon franche de se démarquer  du Alix de Jacques Martin ?

L' idée d'Alix Sénator est  de proposer quelque chose de différent de l'Alix classique , qui poursuit son  propre chemin .Il n' y a aucune volonté de ma part de me rapprocher de Murena ; j' utilise mon propre  style, la technique est exactement la  même que pour le Dernier Troyen . Seulement , nous faisons tous deux du  péplum dans un style réaliste . Je  pense, par ce biais ,être dans une certaine continuité par rapport à  Alix, mais avec une vision plus actuelle .

interview_demarez  

A l’instar de J.Martin ou de  ses successeurs vous utilisez une technique de dessin traditionnelle.  Pourriez vous nous  décrire la naissance d’une planche du  crayonné à la couleur ?

Très classique : une fois le story-board validé , je fais un crayonné  assez sommaire des planches , sans rentrer  dans le détail , puis , je les  encre directement ,avec les détails  cette fois-ci . A partir des originaux  ,l' imprimeur me renvoie des gris  à coloriser ; la technique reste traditionnelle  : peinture acrylique et crayons de couleur  .

AS_cover

Couverture du tirage de tête

Le personnage, dans les aventures Martiniennes,  est un jeune adulte. Le votre est un homme de 50 ans. Comment dans un style différent faire que l’on reconnaisse aussi bien Alix ?

Il a fallu faire des concessions , en évitant de trop le vieillir ;  il suffit d' un rien pour qu' il  devienne méconnaissable . Vous lui enlevez  quelques cheveux et ce n' est plus lui . Je ne pense pas avoir dessiné  une seule fois Alix sans avoir un  album de Jacques Martin sous les yeux  ; je n' ai jamais cherché à le travailler de mémoire , mon style aurait  repris le dessus et je me serais  éloigné davantage de l'original . Il  a une forme de visage assez particulière  et difficile à traiter , il y a  des codes à respecter , comme le rapport entre la bouche  le nez et le menton ,tout cela ne peut s' inventer ;

n_b_alixcouleurs_alix

Prendre la suite de J.Martin, oblige  les dessinateurs à être très pointilleux sur les décors et les détails (c’est d’ailleurs à cela que les juge les admirateurs d’Alix), les vôtres sont magnifiques,  ont-ils nécessité un important travail de  recherche ?

Lorsque je me suis lancé dans cette  aventure , je suis parti quasiment de zéro au niveau documentation . Il a  fallu tout rechercher au fur et à  mesure et cela a doublé le temps de réalisation . Mais la collection "  les Voyages d' Alix" a représenté  une base solide et cohérente pour la  réalisation d' Alix Sénator . Le travail  de Gilles Chaillet m' a beaucoup aidé  .La grande difficulté a été de  transposer sa Rome du IVème siècle à  celle d' Auguste ,bien antérieure . Ainsi , beaucoup d' édifices n' ont pu être construits à l' époque de notre Alix .Il a fallu vérifier les dates de construction des bâtiments  présents sur les vues générales de  Rome , la cohérence avec l' équipement  des légionnaires ( plus présents dans  le tome 2 ) etc ...

l_gions

La Rome de Jacques Martin (Les légions perdues)

rome_Chaillet

La Rome de Gilles Chaillet

alix_senator_rome

La Rome de Thierry Demarez

Valérie Mangin, dans l’excellente interview  qu’elle a donné à Blandine, des enfants d’Alix, nous parle d’une suite et  d’un troisième album. Où en êtes  vous de ce projet ? Est-ce vos seuls albums pour les années à venir ou avez vous d’autres projets ?

Nous allons atteindre le tiers du tome 2 . Mais je sais par expérience qu' il ne faut pas se lancer dans de nouveaux projets trop longtemps à l'avance ; il peut se passer beaucoup  de choses d' ici là .

Merci Thierry et bonne chance pour votre album!!

zooalix

Très jolie couverture du journal Zoo, qui reprend Alix de Thierry Demarez et le  décors de Jacques Martin.