Jean Pleyers publie dans Pandora, la revue de bande dessinée et fiction éditée par Casterman, "La caverne de l'infini".

Une fois encore, les couleurs pleines de sensibilités de Corinne Pleyers, donne à ce récit sans bulle une jolie intensité, empreinte de spiritualité , où chaque vignette est une véritable miniature. Jean et Corinne Pleyers se complètent harmonieusement.

J'ai profité de cette parution pour poser à Jean Pleyers quelques questions.

2

 

Jean, comment est née cette histoire?

Intéressé par les phénomènes paranormaux et les rencontres du troisième type, j'ai collaboré au début des années 80 au journal Métal Hurlant, où j'ai publié ma série SF, Les Etres de lumière. C'est suite à nos voyages, aventures et méditations au sous-continent indien et au Sikkim que j'ai pondu cet opus, étant un adepte du voyage astral, et passionné par les récits d'Alexandra David-Neel.

Quels sont vos futurs projets, aurons-nous le bonheur de vous lire sur Jhen?

Cora Tesla, héroïne sanscritiste en ces années 1920 sikkimmoises, bien que ce ne soit pas mentionné en cette prépub sans parole. Un album suivra à "La caverne de l'infini  " qui s'appellera " LE SCEPTRE DE DIAMANT ".
Pour JHEN, une grosse surprise suivra bientôt en extraordinaire album hors-série. Mais ...  MYSTERE ET TOP SECRET :  ONLY FOR EYES  !!!

Screenshot at sept

Cora Tesla, la nouvelle héroïne de Jean Pleyers