On le sait, Jacques Martin était passionné d'aviation et fils de l'aviateur Pierre Martin, qui réalisa le 1er raid aérien entre Paris et Moscou, du 2 octobre au 29 decembre 1924.

Le soir, dans la maison familiale d'Obernai, Pierre Martin racontait à ses deux enfants ses journées de pilote d'avion.

De quoi faire rêver Jacques et Christian! 

Mais un triste jour de décembre 1932  ,au commande de son autogire, Pierre Martin se tua , laissant son épouse Madeleine et ses deux enfants orphelins.

Tout au long de sa carrière, Jacques Martin rendit hommage à son père dans divers ouvrages ou articles.

Screenshot at janv

Journal annonçant la mort de Pierre Martin

Ainsi, lors de son arrivée au journal Tintin en 1948, Jacques Martin proposa  sa série Alix , et la réalisation de chroniques sur l'aviation et sur l'automobile.  Raymond Leblanc, le directeur du journal Tintin, accepta. Voici un texte sur une chronique de l'avitation.

unnamed-48

Collection personnelle famille Jacques Martin

A partir de 1953, alors qu'il finissait "La grande menace", Hergé lui proposa de réaliser les chromos pour la collection "Voir et Savoir". Avec ses 2 collaborateurs, Roger Leloup et Michel Demarets, ils se mirent à l'ouvrage, avant d'être engagé aux Studios Hergé.

001 (4)

Page de titre des Chromos Voir et Savoir, paru aux éditions du Lombard, dont J.M assura la direction technique et historique 

Collection personnelle famille Jacques Martin/ Copyright © Hergé / Moulinsart

Voici trois documents: la recherche des pilotes pour l'automobile 1 ,un chromo et deux crayonnés.

a

b

Collection personnelle famille Jacques Martin/ Copyright © Hergé / Moulinsart

c

Collection personnelle famille Jacques Martin/ Copyright © Hergé / Moulinsart

d

Collection personnelle famille Jacques Martin

chromo