Depuis quelques années, grâce au site Alix Mag', Stéphane nous fait partager sa passion pour la BD et plus spécialement celle pour l’univers de Jacques Martin. Interviews, confidences de dessinateurs, scénaristes, il veut tout savoir, tout connaitre.

En ce 1° avril 2015, tel l’arroseur arrosé, c’est l’interviewer interviewé ;-)

Ont participé à cette entreprise : Ikuko Jacquet, Pascal Davoz, Rafael Moralès, BVH, J.F. Tymen, Alain Demaret, François Corteggiani, Marc Jailloux, Bruno Fermier, Olivier Weinberg, Bernard Marsaglia, Régric, Christophe Fumeux, Christophe Alvès, Olivier Le Duault, Serge Zenatti, Raymond Larpin, que je remercie !

Voici donc les questions que se sont posées tous ses amis complices.

Par Alain Demaret 

moi

En compagnie de Jacques Martin, dans son atelier

 Si Vercingétorix avait gagné à Alésia, et que César y fut vaincu, t'intéresserais-tu tout de même à la BD ? 

Drôle de question!! Mais je pense que oui...

 Quel souvenir vous a laissé Jacques Martin sur le plan humain?

J’ai rencontré Jacques Martin à plusieurs reprises lors de séances de dédicaces à Angoulême. Ma première rencontre date de 1997, où il signait  « Ô Alexandrie » en  compagnie de Rafaël Morales, et « La Camarilla » avec Gilles Chaillet.  Un dimanche d’été de 2002, avec ma femme et mon fils, j’ai sonné chez lui, à Bousval (je venais de Toulouse....) , alors que je n’avais pas de rendez vous. Il nous a reçu tout l’après-midi. Infatigable raconteur d’histoires, il m’a parlé de sa vie, de son oeuvre, de ses futures histoires. L’instant était délicieux et magique. Je l’ai revu souvent par la suite grâce au site d’Alix réalisé  avec Christophe Fumeux.

Toujours disponible, passionné et passionnant, je garde un excellent souvenir de Jacques Martin et j’ai parfois la nostalgie de ces moments magiques passés avec le Maître.

CHEZ_JM

 A Bousval, en compagnie de mon fils en 2002

Stéphane, as-tu encore de la place sur tes murs pour accrocher un dessin de tes enfants ? 

Absolument, d’ailleurs , ma fille de 12 ans dessine ça:

alice

Pourquoi tant d'amour pour l'œuvre de J.Martin ?

Ça remonte à l’adolescence…son oeuvre a été une amie qui m’a permis de rêver, de m'évader. La rencontre avec l’oeuvre de Martin a été là au bon moment,  ça a été un vrai choc littéraire...

Est- ce en regardant « l’école des Fans » que tu es devenu fan de Jacques?

Non, et vous?

eda

Les EDA chez Jacques Martin

Stéphane, penses-tu vraiment comme tu l'as affirmé plusieurs fois en privé, que la création d'Alix et Enak dans Tintin soit largement inspiré par celle de Placid et Muzo qui firent leur apparition dix ans plus tôt dans le journal Vaillant, confirmant ainsi la transversalité pouvant exister entre ces deux titres de la presse jeunesse de l’après-guerre?

Oulala! Placid et Muzo ne sont pas nés en 1938....mais en 1946! En effet, Arnal les a créé pour le journal Vaillant (le journal le plus captivant) , et ce, avant Pif, qui lui est né la même année qu'Alix... en 1948. Ceci dit, je ne pense pas que Jacques Martin se soit inspiré de Cabréro Arnal pour créer ses personnages , mais bon,  les coulisses de la création sont parfois surprenantes!

 Monsieur Stéphane Jacquet, auriez-vous des nouvelles récentes de Jeanjean ?

Les dernières que j’ai eues, c’est quand j’ai interviewé Lefranc, qui me disait: « Jeanjean se remet du traumatisme qu'a causé le décès de ses parents. Mais il cauchemarde très souvent et les images se bousculent dans sa tête entre ses parents, Lisa, et Mary. Il aimerait faire une école de journalisme: il entre au Globe, comme stagiaire: Galthier va s’occuper de lui. »

74528755

 - Alix Mag a 6 ans... C’est donc, pour ce bambin, le début des premiers essais scolaires comme la lecture... Alors Stéphane, à quand la découverte de votre première BD ?

Avant d'être un Martinophile, j'ai été ,pendant mon enfance, un véritable Pifophile! Et c'est Pif-Gadget qui m'a donné le virus de la bd. J'attendais chaque mardi les nouvelles aventures de Pif bien sûr, mais aussi Masquerouge de Juillard et Cothias, Rahan, Pifou, Marine, Supermatou....Je l'avoue, le gadget m'intéressait moins...

Détail amusant, c'est François Corteggiani qui m'a fait ma première dédicace, c'était un dessin de Pif,  je n'avais pas dix ans!

Obernai

 A Obernai, devant la maison d'enfance de Jacques Martin

 O toi, grand expert, sais-tu combien de litres d'encre de chine, Jacques Martin a utilisé pour l'ensemble de son œuvre ?

Pffff! Je ne sais pas...je m'avoue vaincu!

 Penses-tu continuer longtemps à animer Alix Mag' ?

Je ne sais pas…mais pourquoi pas! Tout dépend de la qualité des prochains albums, si ils me donnent envie d'en parler ...ou non! Mais je l'avoue, je m'amuse bien à travailler sur Alix Mag'!

Peut-on compter sur tes enfants pour continuer l'animation de l’Alix Mag lorsque tu seras vieux et gâteux (d'ici deux ou trois ans)?

Mais je les briefe…mais j’ai du mal!

MT_ST_ODILE

Au Mont St Odile en 2007,avec de gauche à droite, S. Jacquet, Marc Jailloux, Jacques Martin, Christophe Fumeux, Jean-Marc Milquet, Blandine Boudon et BVH

Tu travailles depuis de nombreuses années pour Alix Mag'. C'est une entreprise prospère. Est-ce que tu déclares au fisc tous les bénéfices engrangés par ce site ?

Sachez, monsieur , que même si l'entreprise est prospère, elle est faite sur les bases du bénévolat. C'est peut-être pour ça, d'ailleurs, qu'elle est prospère!

Stéphane, as-tu déjà pensé ou envisagé d'écrire une histoire d'Alix ou de Lefranc ?

Non, pas particulièrememnt, mais je me suis toujours demandé pourquoi le père d’Alix, Astorix, a quitté avec femme et enfants son village , alors qu’il en était le chef, et pourquoi ont-ils rejoint les légions de Crassus? Complot, Trahsion, meurtre??? Nous en parlons d'ailleurs réguliérement avec Bruno Fermier, le scénariste d'Even.

1622747_10203065046812921_216435833_n

Avec Jean Pleyers (Photo Hervé Langlois)

Stéphane, tu t'intéresses à tout ce qui tourne autour de l'univers créé par Jacques Martin. Les années passent et tu restes toujours aussi enthousiaste pour partir à la rencontre des auteurs, à rechercher auprès d’eux leurs motivations, à vouloir comprendre les ficelles de leur travail. Avec l’expérience que tu as acquise, à quand le nom de Stéphane Jacquet en tête d’un album de l’univers Martin ?

J'aimerai un jour, participer à l'écriture d'un livre sur la carrière graphique de J.M, parler de ses travaux inédits. Un livre sur ses archives, quoi!

 Si tu devais choisir entre Alix et le chocolat lequel choisirais-tu ?

Choix difficile…car j'adore lire du chocolat en mangeant un Alix!

100058669_o

Dédicace de Jean Pleyers 

Je sais que tu es un grand collectionneur, et que tu n’as pas beaucoup de place, et que le nombre d’albums de Jacques Martin augmente sans cesse. Donc, est-ce que tu t’es fixé un nombre limité d’albums de Jacques Martin que tu puisses collectionner ?

Je l'avoue, j'aime beaucoup les tirages spéciaux. Mon dernier coup de coeur, le tirage de tête du "Sphinx d'or", aux éditions Laurent Hennebelle. Jamais une impression n'a été aussi belle, si proche de la planche originale. Après, j'aime aussi les originaux....mais j'en ai peu...

Quelle dédicace préfères-tu ?

C'est toujours un moment privilégié partagé avec un auteur , donc, je les aime toutes. Mais c'est vrai que celles que Jacques Martin, Jean Pleyers et Gilles Chaillet m'ont envoyées dans les années 80, je les garde précieusement!

alix_-2