Le 23 mars prochain, aura lieu le festival de Geraardsbergen, créé par notre ami Staf Sunaert. A quelques semaines de ce rendez-vous Flamand, Bernard Van Hauwaert a voulu nous présenter les coulisses de cette manifestation.

 Cela faisait quelques temps que notre ami Staf Sunaert avait dans l’idée de créer un festival BD et à chaque festival auquel il participait, il posait la question aux auteurs pour savoir s’ils étaient partants. Ayant reçu assez de réponses positives, Staf à monter un dossier (comprenant les besoins en matériel, quelle genre de salle, quel budget ,  etc…) et il est allé trouver l’office du tourisme de sa ville, Geraarsbergen. Il y a reçu un accueil chaleureux . Très rapidement un rendez-vous fut pris avec la commune et il a put exposer son projet. La ville n’a  pas hésité et Staf  a reçu un budget supérieur auquel il espérait.

Il lui fallait aussi une affiche pour promouvoir son événement, Olivier Pâques a immédiatement accepté de la dessiner et Ingrid De Vuyst a réalisé le coloriage du dessin de l’affiche ainsi que la mise en page.  Nous étions fin 2011.

festival_steff

Une des idées de Staf était d'organiser une exposition sur un thème précis. Etant  un « Enfant d’Alix », son thème fut naturellement trouvé: « L’univers de Jacques Martin ». Afin de réaliser cela au mieux , il a fait appel à ses connaissances, Mme F. Martin, O. Pâques, I. De Vuyst et son mari Jean-Marie ainsi que votre serviteur. Ensemble nous avons pu rassembler et retracer l’intégralité de la carrière de Monsieur Martin. Il ne restait plus qu’à mettre cela en forme et en bonne place. Pour ce faire, des réunions furent organisées, et petit à petit, tout commença à prendre forme. Il  fallut des semaines pour préparer cette exposition d’un jour mais vous le verrez, le résultat fût à la hauteur de nos espérances.

Trois jours avant le festival, soit le jeudi, nous nous sommes retrouvés à la salle pour le montage. J’avoue avoir un peu paniqué face à cette immense salle vide où tout était à faire, mais Ingrid avait tout planifié, répertorié et défini…toute chose avait sa place prévue, belle préparation ! Il faut avouer que la commune, en mettant du personnel à notre disposition, nous a fait gagner un temps précieux. Précisons aussi que sans le dévouement, la gentillesse et surtout l’efficacité de Brenda (de l’Office du Tourisme) nous n’aurions peut-être pas  fini à temps. Ceci dit, à la fin de la journée, les tables, les chaises, les panneaux des auteurs et l’espace exposition (panneaux, vitrines) était en place.  Le samedi  fut la journée la plus longue et la plus stressante…allions-nous terminer à temps ? Eh bien oui!... tout fut en place pour 21h, à notre grand soulagement!  L’espace « repas » pour les auteurs était décoré de fleurs, les cadres sur les panneaux ,  les objets dans les vitrines, le fléchage placé en ville et aux abords de la salle et j’en passe. ....Comme vous le voyez l’organisation d’un tel événement n’est pas de tout repos et cela représente  un an de préparation pour Staf, Ingrid et Jean-Marie.

 

a

Le montage de la salle le Jeudi toute la journée (Salle vide – les premières tables – les panneaux et vitrines).

Enfin le « Jour F » (F pour festival) est arrivé! Chacun prit son rôle, ( un planning était prévu) , et les premiers marchands ont commencé à déballer puis se fut au tour des auteurs d’arriver . Une heure avant l’ouverture de la salle , des visiteurs attendaient déjà à l’entrée, ils furent à peu près 200 a venir au festival ainsi qu’une cinquantaine d’enfants.  Durant la journée nous avons reçu la visite de Mme Frédérique  Martin et de Jean-Marc Milquet (50 ans de couvertures d'Alix) . L’univers de J. Martin était bien représenté par les auteurs: O. Pâques, J-M Pâques, Chr. Simon, C. Hervan, I. De Vuyst, V. Henin, De Marck, De Wulf et Marco Venanzi. L’exposition  retraçait la carrière complète de  Jacques Martin au travers d’affiches, d’ex libris, de journaux divers, de CP, d’albums en différentes langues, de revues et d’autres objets sur le thème de nos héros Alix, Lefranc, Jhen, Orion, Kéos et Loïs sans oublié Œil de Perdrix, Clarck Pilote d’Essais, Le Hibou gris, Lamar, Mr Barbichou, etc…

Motivé par ce succès,  une seconde édition est alors programmée.

b

c

 

d

Une partie de l’expo Jacques Martin

 

e

 

f

Staf Sunaert présentant l'exposition Jacques Martin, en 2012

Pour la seconde édition,  c'est Christophe Simon l'invité d'honneur!  Fort de la première expérience la préparation fut un peu plus aisée…quoique… d’autres « tracasseries » sont venues perturbées cette préparation. Le samedi soir, après le montage de l’exposition,  nous avons mangé  en compagnie d’un auteur, Andreï Arinouchkine. Tout se passait bien jusqu’à 22h30 et au moment de partir rejoindre l’hôtel vers 23h30…oh surprise…il y avait plus ou moins 15 à 20 cm de neige et cela continuait à tomber à gros flocons !!! Grosse frayeur pour le lendemain, allions-nous avoir le monde espérer ? Faudrait-il annuler ? Tout ça pour rien ? Autant de question que nous nous posions. Heureusement,  les services dépendage locaux ont travaillé sans relâche et au matin le plus gros avait disparu…Quel soulagement, le festival avait une chance de réussir comme en 2012 !

affiche_stripverkleind2013_

 

A nouveau l’univers de J. Martin était bien représenté: Christophe Simon bien sûr, Olivier Pâques, Ingrid De Vuyst, Marco Venanzi, Léonardo Plamissano, Alain Maury et De Marck.  Cédric Hervan a dû annuler sa participation pour cause d’heureux événement, eh oui il était à nouveau Papa…Félicitations tardives aux heureux parents. Quand à l’exposition de Christophe Simon, elle a permis de retracer sa carrière, de  ses débuts jusqu’à ce jour, grâce à des planches originales de « Sparte – Elle Mahé – L’Ibère - Le Démon du Pharos et La Conjuration de Baal » prêtées par l’auteur,  ainsi que d’autres objets originaux . Simplicité et sobriété en ont fait une exposition riche et de qualité. Ajoutons à cela quelques affiches de festivals, des ex-libris, un exemplaire de l’édition de luxe de l’Iliade et d’autres travaux publicitaires!

 

g

A droite, le fameux et très rare exemplaire de l'Iliade, signé Homère, Jacques Martin...et Christophe Simon!

h

Les travaux autour d'Alix et Lefranc dessinés par Christophe Simon

i

Alain Maury

j

 Encore une fois la journée s’est déroulée sans encombre. Comme en 2012, Tony à refait le tour des auteurs pour des dédicaces mais cette fois-ci (encore une préparation de Staf) sur un papier de qualité qui reprenait l’affiche en son milieu et un espace de dédicaces sur le côté. C’est un merveilleux souvenir que nous avons ramené chez nous.

A la fin de la journée, le traditionnel drink de clôture avec les autorités communales et la traditionnelle photo de famille. Lors du speech de l’échevine de la culture, nous avons eu l’heureuse surprise de s’entendre confirmer une troisième année du festival. Staf et son équipe ont poussé un "ouf" de soulagement car la conjoncture actuelle n’étant pas terrible, ce n’était pas certain de pouvoir, financièrement organiser une troisième édition.

 C’est maintenant dans quelques semaines, le Dimanche 23 mars prochain que se déroulera la troisième édition à Geraardsbergen. Cette année le thème est le « Manneken-Pis », et l'auteur invité pour l'exposition est  De Marck .  A propos du thème, signalons que c’est le « Manneken-Pis » de Geraardsbergen qui est le plus ancien de Belgique, il date de 1459 alors que celui de Bruxelles est arrivé approximativement 160 ans plus tard. Cela a été prouvé historiquement, des textes en attestent. Tout comme son pendant Bruxellois, il possède aussi des centaines de costumes dont la plupart sont visible au « Manneken-Pis Muséum » de la ville.

A nouveau l’univers Jacques Martin sera représenté. Les auteurs présents seront  De Marck, J. Torton, C. Simon, O. Pâques, I. De Vuyst et B. Fauviaux.

Encore un beau festival en perspective, d’ores et déjà un bon courage à Brenda de l’office du Tourisme ainsi qu’à Staff et toute son équipe de bénévole pour la dernière ligne droite.

 

© « Les Enfants d’Alix » – « De onversaagde » - BVH - 01/2014