Le nouveau Voyage de Jhen sur le Mont Saint Michel est dans toutes les bonnes librairies. Yves Plateau , le plus prolifique auteur des voyages de Jhen et d'Alix, a bien voulu répondre à nos questions  et illustre de ses dessins  l'interview.

Montstmichel_p44_45_coul300

 

Alix Mag': Après des voyages consacrés à Paris, le Haut-Koennigsbourg, l'abbaye de Villers, les Baux de Provence, les  Jeux Olypiques Antiques, c'est au tour du Mont st Michel d'être visité sous votre plume. Comment réalisez-vous un album de voyage de Jhen ou d'Alix?    

Yves Plateau: Il y a deux approches possibles, celle où je réalise l'ensemble du travail; entendez par là la recherche historique et documentaire, les textes et les illustrations. Et puis les partenariats, où c'est alors un historien du site qui s'occupe de cette partie    documentaliste, et aussi souvent des textes.  Dans les deux cas, c'est moi qui réalise la maquette, spécifie le  contenu des chapitres. Je réalise aussi toutes ou une partie des photos qui complètent le livre. En partenariat , il est possible de faire un bouquin en un an, un an et demi. En solo, il faut bien deux ans, voir plus. Dans la première approche,  le travail est évidemment beaucoup plus  long (les deux volumes sur Paris, le  Mont St Michel) mais aussi plus enrichissant sur le plan personnel, car il demande un    investissement sur le long terme, visite des lieux, achat de livres, rassemblement de l'iconographie, compilation et croisement des sources, demandes d'autorisations, visites hors des sentiers publics, etc ...

projet_couverture3Projet de couverture

Il faut donc bien digérer le sujet avant de s'y lancer, ce qui n'est pas le cas dans le cas d'un partenariat. Je suis  devenu médiéviste par passion et par la force des choses.  A partir de la maquette, je réalise des crayonnés de mise en place, basés sur l'interprétation de plans, des vestiges, appuyés par l'iconographie existante. Puis je passe à l'encrage sur papier Schoeller, les planches doubles font 60cm sur 35. La rédaction des textes est parallèle, j'y reviens souvent en cours de chantier. J'essaie d'être précis, de vulgariser sans excès, de rester dans la vérité la plus proche possible et la plus récente, car en histoire et en archéologie surtout, rien n'est jamais définitif. Je scanne, rectifie et nettoie sous photoshop. Quand toutes les planches sont réalisées, je passe à la couleur en une seule fois (sauf la couverture dont l'éditeur a besoin bien avant le terme, pour la promo). Sur base de photocopies grisées sur papier aquarelle (jadis les bleus de coloriage), je réalise mes couleurs à l'aquarelle sommairement. Là aussi, après scannage, je retravaille longuement  sous photoshop. Il s'agit donc d'une technique mixte dont je suis un rare utilisateur. Enfin, je fais le montage en cmjn. Donc je fournis des fichiers prêts pour l'imprimeur, il n'y a plus de passage par la photogravure. Juste la graphiste qui réalise la mise en page et la fusion des textes, photos et illustrations avec QuarkXpress. Je valide in fine cette mise en page avec l'éditeur.

MontStMichel_crayon_pl24_25

 

montStMichel_pl33_encre

Pour la troisième fois, Le voyage d'Alix consacré aux Jeux Olympiques Antiques est réédité,  avec une nouvelle couverture, signée cette fois-ci  Marc Jailloux. Jacques Martin a travaillé avec vous et Cédric Hervan sur cet ouvrage. Pouvez-vous  nous parler de cette collaboration? 

Oui et aussi une nouvelle maquette, qui modernise la collection, ce qui permet d'insérer tout un carnet supplémentaire sur l'histoire des JO modernes. Et mentionnons que nous avons obtenu pour cette réédition relookée une préface de Jacques Rogge himself. 

JO_couv_

Les 3 couvertures signées Hervan, Simon et Jailloux.

de_coubertin

Une  page supplémentaire de la nouvelle version

  Mais revenons à la première édition, cosignée avec Cédric, et Alain Hammerstein pour les textes. C'est l'urgence, entre le moment de la décision de faire un voyage sur les JO dans l'antiquité et les jeux d'Athènes, qui a motivé    Casterman et Jacques pour prendre un duo de dessinateurs. Cédric avait déjà fait un voyage, était pressenti pour reprendre  Alix, je venais d'arriver dans l'équipe avec un premier opus des Voyages de Jhen en cours (Paris 1)     Ce fut un beau challenge. Nous nous rencontrions régulièrement dans l'antre de Jacques, et nous avons réussi à unifier nos lignes graphiques pour que l'ouvrage soit homogène. Bien entendu, nous avions en commun une ligne claire, essence du  studio Martin. L'album fut donc bouclé dans les temps, et les  conseils et remarques de Jacques, ainsi que sa documentation prolifique, nous ont été précieuses. On ne pensait pas qu'il serait réédité à chaque JO, toujours avec le même succès.

montStMichel_pl32_encre

Tel que je vous connais , vous devez déjà  travailler sur un nouveau Voyage. Quel est le site retenu?  

  Aix en Provence.  Un voyage d'Alix bien sur, dont le titre sera "Aquae Sextiae", le  nom romain de la ville. Ici nous travaillons en partenariat avec les historiens de la ville d'Aix. Je dis nous car nous sommes trois sur    l'album, avec Jérome Presti et Alexandre Heywang. Le bouquin est  prévu pour 2013, mais certaines illustrations ont déja été faites  pour une expo qui a lieu en ce moment à Aix. Té ! Un retour dans le  midi... ça me rappelle les Baux de Provence ! mais là c'était un voyage de Jhen. Et bien entendu, comme je suis éclectique, je continue à travailler dans la BD aéronautique chez Idées+, avec un opus sur les pompiers   du ciel. Et aussi dans un tout autre domaine, mais c'est encore un secret, donc chuut !

Montstmichel_p18_coul300

Montstmichel_p32_coul300