La version 2011, avec une partie inédite, dessinée par le regretté Marc Henniquiau.

pompei