Jean Pleyers nous envoie ses voeux, quelque peu pessimistes  sur l'état du monde, le tout illustré de dessins !

Jean Pleyers a  écrit, dans les années 70 un récit de bande dessinée de science-fiction, "Les Etres de lumière", publié dans Métal Hurlant, à propos duquel Moebius écrivait:"...Les êtres de Lumière , qui, à l'époque m'avait beaucoup frappé  pour plusieurs raisons: pour bien sur, ses qualités intrinsèque , d'étrangeté et presque de folie , comment pourrais-je dire, la folie raisonnable, la folie de celui qui agit sans tenir compte des convenances, mais qui d'une manière assurée va jusqu'au bout de son expression, et sème sa graine sans savoir si elle fleurira".

007

Jean Pleyers:"Plus que jamais en cette fin d'année 2010, terrible pour un grand nombre de nos congénères, il nous faut souhaiter la paix de l'âme de l'esprit et du corps mais, que faire pour ceux qui n'auront toujours pas ni toit ni soupe ?
Certains sages prônent la révolution intérieure plutôt que l'autre, celle qui casse et qui tue, l'extérieure celle-là !
Certains généraux d'antan auraient dit ; on ne fait pas d'omelettes sans casser les oeufs . Fort bien, mais des centaines de millions d'humains terriens sont morts pour des promesses d'un futur meilleur que leurs malheureux héritiers attendent toujours ...
Aujourd'hui, chaque jour amène sa nouvelle catastrophe apocalyptique toujours plus surprenante que celle d'hier et de plus en plus grandiose.
Par exemple, ne voilà-t-il pas qu'un fou d'un genre nouveau venu d'Australie, se permet par la toute puissance du net, d'inonder le monde de renseignements secrets sur la protection militaire la plus élémentaire de nos propres démocraties sans écorner le moins du monde aucune dictature affichée en place ...
Courageux mais pas téméraire !

008 

Un autre fou du foot, celui-là, se permet de nous conseiller de vider nos comptes bancaires !  A-t -il compris que sans argent liquide, en trois jours, tous les magasins se videraient de leurs denrées de première nécessité et que, rien ne poussant sur l'asphalte, des hordes d'affamés se rueraient pour mettre nos campagnes à feu et à sang après avoir trucidé les citadins ?  Ces comportements irresponsables me rappellent celui d'un grand nombre d'  " artistes  " modernes,narcissiques et provocateurs qui, eux aussi crachent sur beauté, politesse, compassion, vérité, gentillesse et Art Sacré ... Sacrée planète ! Sacrés humains qui ignorent les  grands périls extérieurs qui les guettent depuis que la bombe A  a alerté le cosmos,  attirant par ici de bien plus dangereux prédateurs que nous. Ceux-là, juste retour des choses, pourront bientôt trouver dans les containers de leurs rayons alimentaires de délicieuses saucisses de pâté ... humain.
Mais si ces prédateurs auxquels nous avons grandement préparé le terrain ne réussisent pas à capturer notre âme, notre corps quantique, holistique, non localisable, hors espace/ temps, éternel et infini, alors nous n'aurons rien perdu.

013

Mes bien chères soeurs et frères, bonne année 2011 !

Jean."

017

Ex_libris_jhen