Olivier Weinberg et le mur de l'Atlantique

Alors qu'il  paufine les derniers dessins du voyage de Lefranc sur le mur de l'Atlantique, Olivier Weinberg a reçu notre "reporter" Serge Zenatti dans son atelier de Metz! L'album sortira en même temps que Les Enfants du Bunker, en avril. (nous reviendrons prochainement sur les parutions 2011).

couv_mur

Projet de couverture du mur de l'Atlantique

Les débuts

Alix Mag':D’où te vient ta passion pour la BD ?

Olivier Weinberg:Pour autant que je m’en souvienne, j’ai toujours été intéressé par la BD.

J’en ai lu dès mon enfance. Je me souviens que vers l’âge de 12-13 ans je m’amusais à recopier des planches des albums de Tintin et de Blake et Mortimer à l’encre de chine !

Les lectures BD marquantes de ta jeunesse ?

Mon plus vieux souvenir de lecture c’est Tintin : Le Temple du Soleil. En fait, c’est plus un souvenir de découverte d’images… Je ne sais plus combien de fois je l’ai regardé ! J’adorais cette aventure, à tel point que j’avais pris des feutres de couleurs et je me suis amusé à gribouiller tout l’album !!! J’ai toujours ce livre et cela me rend malade de voir aujourd’hui que j’ai « barbouillé » une édition des années 50 !

Par la suite, j’ai lu tous les albums d’Hergé et d’Edgar P. Jacobs et Bob de Moor.

O

Étais-tu un lecteur de Jacques Martin ?

Jacques Martin tiens une place particulière. Ma mère étant d’origine alsacienne, avec toute la famille, nous retournions régulièrement en Alsace voir la famille, les amis….un jour, je devais avoir 15 ans, j’ai découvert une BD dans une librairie, qui parlait de « ma » région : La Grande Menace ! J’étais si content de voir les lieux qui m’étaient si familiers et que j’adorais!

J’ai lu alors tous les albums de Lefranc et j’avoue que j’ai toujours une légère préférence pour ceux qui se situent en Alsace….J’aime beaucoup Jhen et forcément « La Cathédrale » !

Parcours

As-tu fais des études artistiques ?

Au début je voulais être professeur de français ! J’ai une licence de Lettres Modernes. Je me suis ensuite spécialisé en linguistique, option Français Langue Etrangère, pour pouvoir enseigner le français à l’étranger. Mais voyant la difficulté d’obtenir un poste à l’étranger et ayant toujours le goût pour le dessin, j’ai décidé de faire un DEUG Arts Plastiques.

Original_carte_de_voeux

L'original du dessin présenté sur Alix Mag' il y a peu.

En dehors de ce voyage as-tu une autre activité ?

Oui ! En fait, au cours de ma 2ème année d’Arts Plastiques, j’ai eu l’opportunité d’entrer dans un studio de Dessins Animés. Là, j’ai appris tous les métiers du cartoon : j’ai commencé par de la mise en couleur, puis j’ai fait du développement, du design, du Layout, du storyboard, jusqu’à l’animation 2D.

Aujourd’hui je me partage entre le dessin animé et  la BD.

Le voyage de Lefranc

34_mur_haut_color

Est-ce ta première BD ?

Ma première BD fut éditée il y a quelques années dans un journal local : La Semaine : « La Nuit de l’Oratoire ».

C’était une aventure à suivre, d’une page par semaine : Une course-poursuite entre un héros et un assassin qui est à la recherche d’un trésor. Le tout ayant pour cadre Metz, Trèves et Luxembourg….dans un style un peu humoristique…

Mais le Voyage de Lefranc est mon premier « grand » album !

Et commencer par une production dans les collections de Jacques Martin est pour moi quelque chose d’extraordinaire ! Je n’aurais jamais imaginé le faire !

18_mur_color

Te fais-tu aider sur cette BD ?

Au départ je devais faire tout moi-même : dessins, couleurs et textes. Mais avec le dessin animé c’est difficile  de s’organiser pour faire l’album dans un délai raisonnable. J’ai alors demandé à Emmanuel Bonnet de m’aider pour les couleurs et à Olivier Pierson, journaliste, pour les textes.

E_BonnetE_Bonnet2

Emmanuel Bonnet face à son écran

J’ai également l’aide d’Alain Chazette, historien et spécialiste en bunkerologie. Il est expert pour tout ce qui est du Mur de l’Atlantique. C’est une aide précieuse !

Une suite est-elle prévue à ce voyage ?

Oui ! Une fois que l’on aura expliqué à travers ce livre comment, par qui et pourquoi a été construit le Mur de l’Atlantique, il est prévu de faire une « suite », c'est-à-dire le Débarquement. C’est un album qui doit sortir pour 2014, date anniversaire du débarquement des Alliés.

19_mur_color

D’autres projets de voyage ou de BD ?

Il y a un autre projet de Voyage : Metz. Le dossier de partenariat est en cours de montage avec la ville.

C’est un projet qui me tient à cœur : c’est une ville que j’adore ! J’y habite depuis plus de 20 ans. Elle a un passé historique et architectural incroyable. C’est une ville qui est en pleine évolution et qui mériterait qu’on s’y attarde un peu plus…

carte_Voeux_Lefranc_2010_2011

Lefranc au marché de Noël de Metz, carte de voeux 2010-2011

As-tu eu des consignes concernant le style a adopter pour ce voyage ?

J’ai reçu une charte des couleurs et pour ce qui est du style, il faut que cela soit du style du maître, ou que cela s’en approche : réaliste et juste.

Et le conseil de Jacques Martin était : « de la qualité ! Surtout appliquez-vous ! »

Ta documentation a été facile à trouver ?

Evidemment, il y a beaucoup de choses sur Internet…

Jacques Martin m’avait conseillé les publications des collections Osprey, que j’utilise pour les uniformes. Sinon, grâce à Alain Chazette, j’ai accès à une documentation d’époque assez impressionnante (photos, plans, cartes…).

J’ai également des livres que j’ai obtenus sur les lieux même du Mur.

Justement, as-tu fais des voyages sur place ?

Oui ! J’ai visité toutes les batteries côtières de Normandie et Nord Pas de Calais! Certaines ne sont plus que des ruines mais d’autres sont devenues des musées, où l’on peut voir du matériel et des uniformes d’époque.

Je suis descendu jusqu’à Saint Nazaire et La Rochelle pour voir les anciennes bases de U-Boot.

Je suis allé encore le mois dernier à Ostende, avec Jimmy Van Den Hautte, au domaine de Raversijde, pour faire des photos. Au total, j’ai à peu près mille photos !!!

Technique de dessin :

Venant du monde de l’animation, a-t-il été facile pour toi de passer à la BD ?

Parfois c’est difficile. Dans une production dessin animé, on vous demande de coller à un certain style. On s’entraîne alors pendant des heures et on dessine pendant des mois dans un style bien spécifique, qui n’est pas forcément le sien.

Lorsqu’on retourne au dessin « pour soi », il reste parfois des automatismes, des coups de crayon que l’on faisait dans le dessin animé. Il faut alors une certaine période pour « oublier » ce qu’on a fait.

C’est en fait une gymnastique : apprendre un style, puis l’oublier pour en réapprendre un autre, sans oublier le sien !!! Mais parfois, avec  tous ces changements, notre propre style change et évolue

OW_EB

Emmanuel Bonnet et Olivier Weinberg

As-tu utilisé des techniques de l’animation pour réaliser ce voyage ?

Oui un peu. En fait, c’est surtout au moment de l’encrage et des corrections.

Pour l’encrage, je fais parfois différents niveaux : je dessine le décor et le personnage sur des feuilles différentes que je rassemble ensuite au montage sur Photoshop. Cela me permet de jouer sur le positionnement de chaque objet : agrandir, grossir ou décaler les éléments.

Lorsqu’il y a des ombres, je les dessine et les délimite également sur une autre feuille, que j’ajoute ensuite au dessin final.

En ce qui concerne les corrections, je n’aime pas faire des découpages, collages et remontages sur les originaux !

Si je dois modifier un personnage, une partie de décor, je le fais aussi sur une feuille séparée. Je scanne la correction et refais un montage sur Photoshop. Pour moi c’est aussi un gain de temps : il est plus rapide de dessiner sur une autre feuille que de mettre de la gouache, découper, coller….mais évidemment, si c’est juste un petit trait à corriger, je le fais sur le dessin même.

Est-ce difficile de se fondre dans le style Martin ?

C’était un peu dur au début : Le style de Jacques Martin est très réaliste, alors que moi, je suis habitué à dessiner des personnages cartoon : caricaturés, gros nez etc. Mais avec du travail et de l’entraînement, je crois que je m’en suis rapproché !

Jacques Martin m’avait d’ailleurs félicité pour mes progrès : il trouvait que j’étais passé du style cartoon au style réaliste en peu de temps.

J’espère qu’au fil des albums mon trait sera de plus en plus proche de celui du Maître !

Te__te_de_lefranc_

Réalisée le 12 decembre , à Metz.

Alix Mag'/Serge Zenatti/Olivier Weinberg/Emmanuel Bonnet-Décembre 2010.