César Espona ne s'arrête jamais! Après avoir créé le site d'Alix en Espagnol, avoir traduit, avec ses amis, les aventures d'Alix : il les publie en créant la maison d'édition, NetCom2 editorial. Le voilà maintenant rédacteur en chef d'un petit journal de 8 pages...

En effet, les lecteurs espagnols d'Alix, recevront le n°1 de NetComic Magazine, consacré à Alix, bien sûr! Ce magazine est  réalisé avec soin et  très bien imprimé.Le contenu éditorial est très intéressant:  il reprend 2 articles sur L'Ibère ,que nous avons publié dans notre webzine, Les enfants d'Alix: l'interview de Christophe Simon réalisée par Jean-Marc Milquet et le contexte historique de L'Ibère par Jey.Une petite bio du dessinateur Rafael Moralès, les albums à paraître au pays de Celsona , une réflexion sur les nouvelles éditions d'Alix en Espagnol et une interview de José Ma Olavarria, le traducteur de L'Ibère cloturent NetComic.

netcomic

Depuis le mois de mars, les éditions NetCom2 ont déjà publié 6 albums: Alix el Intrépido, La esfinge de Oro, La Isla Maldita, La tiara de Oribal, El Dios Salvaje et El Nino Griego.  Des magnets sont joints pour l'achat de ces albums.

Une bonne nouvelle: des ex-libris seront offerts pour l'achat des albums d'Alix , publiés dans les années 70 en espagnol et que NetCom2 publie avec une nouvelle traduction (La tiare d'Oribal, La griffe noire,Les Légions perdues, Le dernier Spartiate, Le Tombeau Etrusque).

Ces  5 superbes ex-libris en noir & blanc reprennent des dessins de couvertures d'Alix l'intrépide, réalisés par Jacques Martin en 1948-49, pour le journal Tintin.

netcom2

Pas moins de 5 albums d'Alix sortiront d'ici la fin de l'année 2010! Vercingétorix et Los Barbares sont annoncés en septembre, accompagnés du premier numéro de NetComic, puis en novembre El Ibero, La garra negra et La caida de Icaro., avec le numéro 2 du magazine!

netcom3

Je félicite César pour toutes ses initiatives faites autour de l'oeuvre de Jacques Martin.

J'espère que Lefranc, Jhen, Loïs ou Orion seront traduits également, les lecteurs espagnols seraient ravis, non!? Ah oui, pour Lefranc, j'ai bon espoir!