"Ma première rencontre avec Jacques Martin date d’il y a une bonne trentaine d’années, comme pour beaucoup d’enfants j’ai été un de ces nombreux gamins qui n’ont pas pu détacher leurs yeux d’un album à tranche toilée rouge portant en guise de titre générique « LES AVENTURES D’ALIX ». Quel avide lecteur n’ai-je pas été ! Le jeune amateur de bandes dessinées que je fus a découvert qu’il n’y avait pas que les méchants qui mourraient, qu’un héros pouvait avoir des faiblesses et, avec un certain émoi, que des femmes pouvaient tenir une place dans les publications destinées à la jeunesse de l’époque!… Un jour moi aussi je serai dessinateur de bandes dessinées !...

Quelques années plus tard, encore étudiant ce fut ma deuxième rencontre… Fraîchement rompu aux techniques de la narration et du dessin c’est en connaisseur que j’ai redécouvert la qualité du travail de Jacques Martin, la précision de ses dessins, la justesse des proportions et la maitrise des perspectives. A cette époque il fut le seul à me mettre durement en garde contre les difficultés du métier que je souhaitais embrasser.

Enfin, il y a peu, j’ai découvert en intégrant son entourage professionnel, une personne prête à accorder sa confiance aux auteurs dont il reconnaissait le travail. C’était aussi un homme de caractère ! Parfois exigeant à l’extrême. Passionné par le dessin, il subissait comme une punition la maladie qui lui rongeait la vue le privant de rectifier d’un coup de crayon une maladresse de l’un ou de l’autre. En quête permanente d’excellence, il était tel avec lui même qu’il l’était avec nous.

Une personnalité du 9° art nous à quitté."

Marco Venanzi

Etat_Encr__Case_4a

Pour le plaisir des yeux, voici un détail d'une planche du Prince du Nil.

Car non seulement d'avoir été un grand scénariste, Jacques Martin était un grand dessinateur.

Merci , Maître, pour le rêve donné aux lectures de vos albums, rêve qui va se poursuivre car Alix, Lefranc, Jhen, Orion, Loïs vont continuer à vivre de nouvelles aventures, et ça , c'est magique!

Stéphane Jacquet.