essai_couv

Prochainement, devrait sortir trois voyages d'Alix:  Lugdunum dessiné par Gilbert Bouchard , L'Egypte III de Rafael Moralès et Léonardo Palmisano (nous vous préparons une interview des auteurs) et Vaison/Orange, dessiné par un nouveau venu,  Alex Evang.

Alix Mag' vous propose, en avant-première quelques dessins , dont un projet de couverture d'Alix voyageant dans ce qui deviendra le Vaucluse.

J'ai demandé  à Alex de se présenter..tout en rêvant sur cette vue aérienne d'une therme...

vue_a_rienne_thermes_du_nord

Là où Alex nous raconte ses debuts professionnels:

"Je suis né en 1983 en Alsace. Ma famille s'est installée à Montpellier quand j'avais 6 ans. J'y suis resté jusqu'à mon bac. Puis,  je suis parti étudier en Belgique à l'institut St Luc de Bruxelles. J'y ai fait une année préparatoire avant d'intégrer la section BD. Section que j'ai suivie  2 années avant de quitter la Belgique pour faire une formation de libraire à Laval ,en Mayenne.
J'ai ensuite  travaillé dans deux librairies à Nantes   . Suite à une offre d'emploi alléchante de responsable d'un rayon BD  dans une grande librairie d' Alès, je suis revenu dans le sud,  ce Sud  où j'ai grandi.

Là où Alex rencontre Jacques Martin ...

Tout se situe à Bruxelles : client fidèle de la librairie Skull à Bruxelles, j'ai croisé parfois Jimmy Van Den Hautte, le directeur de la collection Jacques Martin.
C'est au festival de  BD de Saint Gilles que j'ai rencontré pour la première fois
Jacques Martin. J'ai discuté avec Jimmy qui m'a dit  que si je voulais faire un album pour la collection Martin, je pouvais faire un essai.
Il m'a alors présenté à Jacques Martin qui m'a dit que si le projet prenait forme, je serai le plus jeune de l'équipe (j'avais alors 21 ans).
Quelques mois ont passé, je postule au hasard chez différents éditeurs pour un job d'été, c'est Casterman qui me rappelle et m'embauche pour un mois.

Là où le destin donne à Alex un bon coup de pouce...

Alors que j'emballais des dossiers dans le parking souterrain de la rue royale où siège Casterman, je croise à nouveau Jimmy qui me reconnaît. Il vient de trouver un partenariat avec le site d'Orange et me propose le projet. J'accepte sans hésiter, d'autant plus que c'est une ville proche de là où j'ai grandi et que j'ai un grand intérêt pour l'Antiquité. Il me demande un dessin d'essai avant que je finisse mon job, ce que je fais le soir même (la nuit aussi...) à partir d'une petite photo trouvée sur internet. Il me dit ok, tu me proposes une maquette  pour  le projet Orange/ Vaison!

C'est à ce moment que je quitte la Belgique pour faire ma formation de libraire, je mène donc deux carrières de front.Après avoir passé un an dans cette librairie et enrichi mes connaissances BD, j'ai démissionné pour me consacrer exclusivement au projet Orange/ Vaison la Romaine.

Là où la l'aide de Marco Venazzi a été primordiale...

Le projet avance doucement (trop même) et Jimmy m'adjoint la complicité de Marco Venanzi pour accélérer les travaux. A partir de ma maquette, il réalise les premiers crayonnés sur essentiellement la partie Vaison, que je retravaille pour une homogénéité de l'album. Plus qu'un coup de main de sa part, il m'a permis de beaucoup progresser, sur les personnages notamment. Actuellement, le projet touche à sa fin et verra le jour le mois prochain, enfin !!!

Comment se déroule la collaboration entre les deux dessinateurs...

J'ai fait une maquette complète du livre, à partir d'archives et documents des musées d'Orange et de Vaison La Romaine. J'ai donc choisi quoi dessiner en faisant un premier crayonné. J'ai ensuite réalisé seul 7 des 8 planches de  la partie Orange (personnages compris) ainsi que la mosaïque de la fin du livre.
Marco a réalisé les crayonnés plus poussés des 10 autres planches (sur Vaison essentiellement) à partir de ma maquette. Je les ai repris avec mon "style" et ensuite encrés. Puis a suivi la couleur que j'ai réalisée pour toutes les planches.
On a cru à tort qu'il avait fait les personnages et moi le reste ! On s'est réparti la tâche autrement : il a fait l'étape crayonné avancé pour une dizaine de planches, j'ai fait le reste

Pour la suite, je reprends le flambeau d'un voyage de Loïs sur le Versailles de Louis XIV, tout en affinant mes projets personnels..."

autour_du_theatre